Agence de presse AhlulBayt

la source : ABNA
jeudi

16 mai 2024

11:30:57
1458968

Le Hezbollah détruit une base israélienne sensible abritant des ballons espions

L'armée israélienne confirme une attaque du Hezbollah contre une base militaire sensible à l'ouest de Tibériade, qui abrite les plus grandes installations d'espionnage du régime.

Agence de presse AhlulBayt (ABNA) :  Dans un communiqué, l'armée israélienne a reconnu jeudi que l'attaque massive du mouvement de la Résistance libanaise, le Hezbollah, menée mercredi avec un essaim de drones, a causé des dommages à une partie des installations du système complet de surveillance et de détection de l'armée de l'air israélienne, comme le rapporte le site d’information israélien Ynet.

Selon l'armée israélienne, deux drones suicide ont été lancés dans la région de Tibériade, l'un d'eux a été abattu, provoquant un incendie de forêt, et l'autre a touché une base aérienne abritant des ballons de surveillance, dont le plus gros ballon espion en observation avancée de l'armée de l'air israélienne, appelée « Tal Shamayim ».

La note précise que l'armée enquête sur l'étendue des dégâts causés à l'installation et confirme qu'il s'agit de l'une des attaques les plus graves dans les territoires palestiniens occupés depuis octobre, lorsque le Hezbollah a lancé des offensives en soutien à la Palestine.

Le régime de Tel Aviv utilise ce ballon espion à haute altitude pour détecter à distance les lancements de roquettes, de missiles de croisière et de drones de combat depuis le Liban.

Mercredi, la milice d'élite libanaise a annoncé dans un communiqué avoir utilisé un essaim de drones kamikaze pour attaquer la base aérienne israélienne sensible et ses installations d'espionnage et a assuré que l'attaque avait été réussie et que les combattants avaient obtenu « ce qu'ils voulaient dans cette opération limitée ».

Comme l’a rapporté Ynet, le Hezbollah a poursuivi ses attaques combinées avec des roquettes et des drones aux petites heures de ce jeudi matin, ciblant les régions occidentales et supérieures de la Galilée (Al-Jalil, en arabe).

Des sirènes de raid aérien ont retenti sur le mont Méron, le site d'Al-Matula, Matat, Sasa et 10 autres colonies du nord des territoires occupés après le lancement massif de drones et de roquettes depuis le sud du Liban.

Alors qu’Israël a intensifié son agression contre le peuple palestinien à Gaza, le Hezbollah a également élargi la portée de ses opérations en ciblant des cibles sensibles et vitales au plus profond des territoires occupés.

Le Hezbollah a assuré qu'il était déterminé à poursuivre ses opérations de représailles tant que le régime de Tel-Aviv poursuivrait sa guerre brutale contre l'enclave, et a averti Israël de ne pas sous-estimer sa puissance.

Fin/229