Agence de presse AhlulBayt

la source : ABNA
samedi

28 mai 2022

09:42:05
1261581

Les forces israéliennes tuent un enfant palestinien près de Bethléem

Les troupes israéliennes ont tiré et tué un enfant palestinien vendredi alors qu'elles envahissaient la ville d'Al-Khader, au sud de Bethléem.

Agence de presse AhlulBayt (ABNA):L'enfant, Zaid Mohammad Ghneim, 15 ans, a été abattu par les forces israéliennes de trois balles dans la poitrine et dans le dos et a été emmené à l'hôpital Al-Yamamah, au sud de Bethléem, où il est décédé des suites de ses blessures.

Des sources locales ont déclaré que lorsque les troupes israéliennes ont envahi la zone "Umm Rokba" dans la ville d'Al-Khader, au sud de Bethléem, elles ont été accueillies par des jeunes locaux qui ont commencé à lancer des pierres sur les soldats pour tenter de les faire quitter leur village.

Les troupes israéliennes ont répondu avec une force létale, tirant à balles réelles sur les enfants et les adolescents, en tuant un et en blessant plusieurs autres.

Le meurtre de l'enfant de 15 ans survient au milieu d'une escalade de la violence par les forces israéliennes, qui envahissent quotidiennement les zones palestiniennes et tirs à balles réelles sur des Palestiniens non armés lors de leurs invasions.

Zaid était un élève de neuvième année à l'école de garçons Saeed Al-Aas à Bethléem. Il était le deuxième élève de cette école à avoir été tué par les forces israéliennes au cours des deux derniers mois.

Son père a déclaré qu'il était assis avec son fils quelques heures seulement avant qu'il ne soit tué par les soldats et a ajouté que Zaid se dirigeait vers la maison de son grand-père lorsque les soldats lui ont tiré dessus.

Le ministre palestinien de l'Éducation, le professeur Marwan Awartani, a condamné le meurtre de l'étudiant et a appelé les droits de l'homme et les institutions internationales de défense des enfants à mettre fin à ces crimes israéliens continus contre les étudiants et le personnel éducatif.

Ce meurtre de Zaid survient à peine deux semaines après l'assassinat brutal de la célèbre journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh par les forces israéliennes à Jénine. Abu Akleh a été tué comme une exécution par des soldats israéliens alors qu'il se tenait avec d'autres journalistes près d'un mur, loin de tout affrontement.

Sept civils palestiniens, dont trois enfants, ont été tués par les forces israéliennes au cours du mois de mai. Vingt-deux civils palestiniens ont été tués au mois d'avril et plus d'un millier ont été blessés, alors que les forces israéliennes ciblaient des musulmans palestiniens célébrant le mois sacré musulman du Ramadan à la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem. Pendant le mois sacré du jeûne et de la prière, les forces israéliennes ont envahi à plusieurs reprises la zone de la mosquée et agressé les fidèles.

Fin/229