Pakistan: ultimatum aux takfiristes

Pakistan: ultimatum aux takfiristes

Environ deux mille partisans de Mumtaz Qadri, un takfiri-wahhabite pendu le mois dernier, occupent l'avenue menant aux principales institutions politiques pakistanaises, exigeant entre autres l'exécution d'Asia Bibi, une chrétienne accusée de blasphème.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Si les manifestants ne se dispersent pas pacifiquement cette nuit, nous les ferons partir dans la matinée, a déclaré le ministre de l'Intérieur Chaudhry Nisar Ali Khan à la presse.

Il y a des femmes et des enfants dans cette manifestation qui sont utilisés comme boucliers humains. Il y a également des personnes âgées et si nous menons l'opération de nuit elles risquent d'être blessées alors que nous ne voulons faire de mal à personne, a poursuivi le ministre.

Selon une source policière, plus de 5 mille hommes des forces de sécurité pakistanaises seront déployés si les manifestants ne coopèrent pas avec les autorités qui les accusent de bloquer les efforts anti-terroristes du gouvernement.

Mumtaz Qadri a assassiné en 2011 Salman Taseer, le gouverneur de la province du Pendjab qui plaidait pour une réforme de la loi sur le blasphème et avait pris la défense d'Asia Bibi, condamnée à mort en 2010 en vertu de cette loi.

Dimanche, près d'un mois après cette pendaison, environ 25 mille partisans de Mumtaz Qadri se sont réunis à Rawalpindi pour des prières commémoratives, avant d'avancer vers la capitale quadrillée par des centaines de policiers et de paramilitaires.

Munis de boucliers et de bâtons, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes sur des manifestants munis de pierres pour tenter de les empêcher d'entrer à Islamabad.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pages spécial pour  le martyre de Général Qassem Soleimani  Et Abu Mahdi Almohandes
conference-abu-talib