L’appel à la prière interdit en Inde

 L’appel à la prière interdit en Inde

L’utilisation des hauts parleurs a été déclarée illégale par le tribunal de Bombay qui a donné l’ordre à la police de rassembler les hauts parleurs, et les mosquées ont été interdites d’appel à la prière entre 10 heures du soir et 6 heures du matin.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : L’Agence Internationale de Presse Coranique citant le Times de l’Inde, a déclaré que les mosquées en Inde s’étaient vu interdites d’appel à la prière suite à une plainte d’un habitant de Bombay contre l’utilisation des hauts parleurs dans les moquées.

L’utilisation des hauts parleurs a été déclarée illégale par le tribunal de Bombay qui a donné l’ordre à la police de rassembler les hauts parleurs, et les mosquées ont été interdites d’appel à la prière entre 10 heures du soir et 6 heures du matin.

Les musulmans ont vivement réagi à cette décision du tribunal qui suit une autre décision d’un tribunal de Mangalore sur l’interdiction de l’appel à la prière le matin.

Les musulmans ont reconnu que certains abus avaient été enregistrés notamment près des hôpitaux mais ont regretté les campagnes pour l’interdiction des prières à certaines occasions, notamment la prière du vendredi.

Les problèmes ont commencé en 2002 avec l’assassinat de 2000 musulmans dans la région de Gujarāt et la nomination de Narendra Modi au poste de premier ministre, qui était responsable de la région à l’époque, a aggravé la situation des musulmans dans cette région.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Pages spécial pour  le martyre de Général Qassem Soleimani  Et Abu Mahdi Almohandes
conference-abu-talib