Vidéo : Des hindous brûlent et profanent plusieurs mosquées en Inde

Vidéo : Des hindous brûlent et profanent plusieurs mosquées en Inde

Dans le cadre d’une persécution historique des hindous contre les musulmans en Inde, neuf mosquées et des centaines d’exemplaires du Coran ont été incendiés.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Cette semaine, de violents affrontements ont été enregistrés entre les extrémistes hindous et les autorités indiennes, ainsi que les musulmans qui protestent contre la loi sur la citoyenneté. Les affrontements ont fait plus de 40 morts, pour la plupart des musulmans.

Cette loi facilite l’acquisition de la nationalité indienne par les réfugiés d’Afghanistan, du Pakistan et du Bangladesh, sauf s’ils sont musulmans. Plusieurs analystes rapportent que la loi cherche le nettoyage ethnique musulman.

Les médias locaux ont rapporté que, dans le cadre de la persécution contre les musulmans, plusieurs mosquées et des copies du Saint Coran ont été incendiées.

Comme le rapporte le Times of India, les mosquées incendiées sont considérées comme les plus importantes du pays, où en raison des destructions massives causées par les hindous, elles ne peuvent pas abriter la prière des fidèles.

Pendant ce temps, selon un rapport publié par le New York Times, la police indienne est déjà accusée d’incitation aux émeutiers et de ne rien faire pour arrêter la violence contre les musulmans.

L’Inde a adopté la loi sur la citoyenneté après avoir décidé des mois avant de supprimer le statut d’autonomie au Cachemire indien, la région à majorité musulmane.

Cette décision et les restrictions qui ont suivi à l’égard des musulmans cachemiriens ont également suscité de vives protestations qui ont néanmoins été violemment réprimées par le gouvernement central.

La persécution des musulmans indiens a suscité des critiques de plusieurs pays, comme l’Iran et le Pakistan, ainsi que de différentes organisations.

Depuis l’Iran, le chancelier Mohamad Javad Zarif a appelé lundi le gouvernement de New Delhi à empêcher la \"brutalité\" contre la communauté musulmane; déclarations selon lesquelles il a par la suite reçu le soutien du Pakistan.

« Je partage pleinement les préoccupations exprimées par mon frère Zarif au sujet de la sécurité et du bien-être des musulmans indiens (...) L’Inde est embourbée dans de graves violences communautaires. L’assassinat sinistre et systématique de musulmans est inhumain et dangereux pour toute la région\", a tweeté mercredi le ministre pakistanais des Affaires étrangères Shah Mahmoud Qureshi.

Pour sa part, l’Organisation de coopération islamique (OCI) a condamné la violence récente et alarmante contre les musulmans en Inde et les attaques incendiaires et de vandalisme contre des mosquées et des biens musulmans.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE