USA/Russie et l'Europe: la guerre éclatera!

USA/Russie et l'Europe: la guerre éclatera!

Un responsable russe a déclaré que les Américains projetaient de déclencher une « petite guerre » pour diviser la Russie et l’Europe.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Les exercices militaires des États-Unis dans la mer Noire visent à diviser la Russie et l’Europe par une « petite guerre », a déclaré Konstantin Gavrilov, chef de la délégation de la Fédération de Russie aux négociations de Vienne sur la sécurité militaire et le contrôle des armements, dans un entretien accordé à la chaîne de télévision Rossiya 24.

« Je pense que l’objectif principal des États-Unis et du régime de Kiev, qui ne savent plus quoi faire, est de détourner l’attention des problèmes à l’intérieur de l’Ukraine », a-t-il déclaré. « Et pour les États-Unis, c’est diviser l’Europe et la Russie par une petite guerre. »

« Ils ne s’inquiètent pas du résultat, a-t-il poursuivi. C’est à ça que servent toutes ces manœuvres et l’intimidation. »

« Moscou ne succombera pas à ces provocations, car les dirigeants russes et le ministère de la Défense ont la situation sous contrôle », a déclaré le diplomate.

« Nous pouvons discuter en paix et essayer de les convaincre jusqu’à ce qu’un certain moment vienne où ils [les pays occidentaux] perdent la raison », a déclaré Gavrilov. « Nous ferons tout pour que [le moment] ne vienne jamais », a-t-il souligné.

Konstantin Gavrilov espère que malgré l’escalade en Ukraine, la raison prévaudra en Occident.

« L’hystérie est exacerbée par les médias occidentaux et ukrainiens, ainsi que dans les cercles gouvernementaux selon lesquels la Russie concentrerait ses forces à la frontière et serait sur le point d’attaquer l’Ukraine. Je pense que la tension augmente délibérément et qu’ils essaient de nous faire peur », a-t-il ajouté.

Dans ce contexte de tension, une source proche du ministère russe de la Défense a déclaré à TASS que les nouveaux systèmes de missiles sol-air russes S-550 et S-500 défendront conjointement les installations russes d’importance stratégique contre les missiles et les menaces spatiales.

« Le système S-550 ne remplacera pas le S-500, car il n’est pas plus avancé que son prédécesseur. En fait, il s’agit d’une version un peu plus légère. Les objectifs de combat du nouveau système seront différents de ceux de Prometei », a-t-il déclaré.

Selon ses mots, « les S-550 et S-500 Prometei formeront l’épine dorsale du nouveau réseau de défense aérienne de la Russie, protégeant les installations stratégiquement importantes des cibles hypersoniques ».

« Les systèmes S-500 et S-550 deviendront une plate-forme pour le nouveau système de défense aérienne, en protégeant les installations d’importance stratégique contre les cibles hypersoniques. Combinés aux systèmes S-350 Vityaz et aux systèmes à courte portée, ils seront efficaces contre toutes les cibles existant aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Une source proche du ministère russe de la Défense a déclaré plus tôt à TASS que le premier système de défense antimissile stratégique S-550 entrerait en service dans l’armée russe d’ici 2025.

« Le S-550 utiliserait un lanceur mobile avec un missile hypersonique et aucune version maritime de cette arme n’était envisagée », a précisé la source.

Le S-500 est en mesure d’intercepter les missiles balistiques intercontinentaux, les missiles de croisière hypersoniques et les avions.

Ayant une portée opérationnelle de 600 kilomètres, un S-500 est beaucoup plus puissant et rapide qu’un S-400.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114