USA/Iran : qui a gagné la bataille navale ?

USA/Iran : qui a gagné la bataille navale ?

Alors que le commandant adjoint de la marine iranienne évoque la grande capacité de la marine iranienne à assurer la sécurité des eaux libres sur une superficie de 2,70 milliards de km, le Pentagone fait part de ses inquiétudes face aux activités de la marine iranienne dans le golfe Persique et les eaux libres.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le golfe Persique est l'une des régions et des voies navigables les plus riches du monde, qui a attiré de nombreuses puissances à travers l'histoire, a déclaré le contre-amiral Gholamreza Tahani, commandant adjoint de la marine iranienne, lors de la réunion spécialisée pour la commémoration de la fête nationale du golfe Persique.

Tahani a estimé que la région du golfe Persique possédait 65% des réserves minérales du monde, affirmant que ces ressources avaient attiré des puissances transrégionales dans la région.

« La région du golfe Persique a toujours été le centre de la concurrence entre les puissances transrégionales et, ces dernières années, les guerres les plus catastrophiques ont eu lieu dans cette région», a-t-il affirmé. 

Saluant le fait que le golfe Persique fait partie de l'identité de l'Iran islamique, il a précisé: « L'accueil par l'Iran d'exercices navals hybrides dans les eaux du golfe Persique montre la puissance navale décisive de la République islamique d'Iran (RII) dans la région, qui a eu un impact mondial significatif.»

« La puissance navale de la République islamique d'Iran est allée au-delà de la région et aujourd'hui, la marine iranienne est en mesure de maintenir la sécurité du pays ; cette dernière surveillant les eaux libres sur une superficie de 2.70 milliards de kilomètres », a-t-il également ajouté.

Les propos interviennent sur fond des inquiétudes des Etats-Unis par les activités navales de l’Iran exprimé par John Kirby, porte-parole du Pentagone alors qu’il commentait les développements en Asie de l’Ouest notamment en Iran.

Interrogé sur la récente confrontation entre les navires de guerre iraniens et américains dans le golfe Persique, lors d’une conférence de presse dans la soirée du lundi 3 mai, John Kirby a prétendu:

« Par la voie diplomatique, nous avons exprimé notre préoccupation concernant les activités de la marine iranienne qui affectent la sécurité de la région du golfe Persique."

Lire : Nouveau face-à-face US Navy/CGRI, même le fin fond du golfe Persique n'est pas sûr pour l'Amérique

« Nous avons une relation directe avec la marine iranienne, mais ils ne tiennent pas compte des avertissements », a-t-il dit.

Le responsable de haut rang du Pentagone a auparavant allégué que contrer les menaces iraniennes, y compris dans le domaine des missiles navals et balistiques, était une nécessité de sécurité nationale américaine.

Concernant l’attaque au missile contre la base aérienne de Balad en Irak lundi soir, où sont stationnées les troupes américaines, le contre-amiral Kirby a expliqué :

« Les attaques contre nos forces en Irak ne signifient pas que des mesures efficaces ne sont pas prises pour les protéger. »

« Il n'y a pas de force américaine ou de coalition internationale sur la base de Balad, il n’y a que les forces irakiennes et les entrepreneurs qui y travaillent pour une entreprise américaine », a-t-il prétendu.

Les médias irakiens ont rapporté lundi soir qu'un missile avait été tiré sur le bureau de la compagnie américaine Sallyport Global, près de la base aérienne de Balad, dans le nord de Bagdad.

Sabreen News a annoncé que 10 missiles avaient été tirés sur la base militaire de Balad et que seul un avait atterri à l'extérieur de la base.


342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020