Un religieux chiite libanais : les États occidentaux ferment les yeux sur les pensées wahhabites

Un religieux chiite libanais : les États occidentaux ferment les yeux sur les pensées wahhabites

Un religieux libanais a déploré l'expansion du wahhabisme en Occident, affirmant que les pouvoirs ignorent de telles lignes de pensée en partie à cause des relations avec les créateurs de l'école.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le chef de l'United Ummah Center, Sayyed Fadi al-Sayyed, a déclaré que le renforcement de la modération religieuse et islamique, l'élimination des sensibilités religieuses et le traitement des motifs qui préparent l'extrémisme dans toutes les religions sont le seul moyen de parvenir à l'unité islamique.

Interrogé sur les pensées et les mécanismes du wahhabisme et du takfiri pour les contrer, le religieux a déclaré qu'il était nécessaire d'organiser des conférences internationales avec la participation d'érudits musulmans pour discuter de la question. Il a déclaré que des recherches supplémentaires devraient être menées sur l'histoire du wahhabisme qui a été fondée en même temps que les époques coloniales.

Soulignant l'histoire des liens de l'Arabie saoudite avec des puissances arrogantes et coloniales, Fadi al-Sayyed a noté que ces pays ferment les yeux sur les pensées wahhabites, car de nombreuses mosquées de ces États sont équipées et financées par des wahhabites.

« Le wahhabisme a créé une image négative de l'islam, associant le nom de l'islam au massacre, au 11 septembre, au vandalisme et aux bombardements. Tout cela peut être complètement intentionnel ; comme une personne qui porte la robe de quelqu'un d'autre et la salit intentionnellement.

Tous les mouvements takfiri tels que Daech, al-Nosrah, Boko Haram et d'autres groupes takfiri dans le monde arabe et musulman avaient une source et c'est l'école wahhabiste, a-t-il déclaré.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114