Syrie : un convoi militaire US fuit le nord syrien

Syrie : un convoi militaire US fuit le nord syrien

Un convoi militaire américain a été contraint de se retirer d'une zone de la province d'al-Hasakah, dans le nord-est de la Syrie, après que les forces de l'armée syrienne l'ont bloqué, et ce dans un contexte marqué par la colère grandissante des habitants de cette région riche en pétrole contre la présence des troupes étrangères.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Selon l'agence de presse officielle syrienne SANA, l'armée syrienne a dressé un poste de contrôle de sécurité près du village d'al-Damkhiya au sud-ouest de la ville de Qamishli  pour bloquer la route et empêcher le passage d’un convoi militaire américain comprenant de 6 véhicules blindés dans le village d'al-Damkhiya situé dans la banlieue nord d'al-Hasakah.

« Le convoi militaire américain avait été contraint de faire demi-tour et de continuer en sens inverse suite à la réaction de l’armée syrienne », a rapporté SANA.

Les habitants de Qamishli ont empêché à plusieurs reprises les convois militaires américains de traverser la région et ont protesté contre la présence militaire américaine sur le territoire syrien.

Le développement est survenu alors que la chaîne libanaise Al-Mayadeen a fait état de l'arrestation par les troupes US d'un certain nombre de jeunes syriens dans le quartier de Musharraf au nord de la ville d’al-Hasakah. Ils ont été transférés  dans les casernes américaines.

La chaîne d'information de la télévision libanaise al-Mayadeen a rapporté qu'un convoi américain de quatre véhicules blindés a été contraint de faire demi-tour et de repartir dans la direction d'où il venait après que des villageois de Hamu lui ont bloqué la route et l'ont empêché de passer.

Selon le rapport, les villageois ont jeté des pierres sur le convoi de troupes américaines et les ont forcés à rebrousser chemin.

L'armée américaine a stationné illégalement des forces et des équipements dans l'est et le nord-est de la Syrie. Le Pentagone prétend que ce déploiement visait à empêcher que les champs pétrolifères de la région ne tombent entre les mains des terroristes de Daech.

Selon Damas, les USA ont maintenu leur présence illégale sur le territoire syrien pour en piller les richesses et y mener des activités terroristes.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114