Syrie: l'épave du F-35 B localisé ?

Syrie: l'épave du F-35 B localisé ?

Est-ce le crash-choc d'un F-35 B british au large de la Syrie alors même qu'il venait juste de décoller de Queen Elizabeth qui a motivé les Américains à annoncer une pareille nouvelle, et ce, au risque de se ridiculiser aux yeux du monde entier?

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Bien probable. Depuis mercredi date à laquelle un avion dit furtif et de cinquième génération de Sa Majesté s'est lamentablement écrasé en Méditerranée et que son épave peine à être localisée au point même que Londres en appelle aux Américains et à leurs remorqueurs pour se faire aider. Les milieux d'experts occidentaux s'efforcent de trouver une explication à ce crash qui s'est produit comble du malheur dans l'une des régions les plus voraces en termes d'achats d'armements occidentaux. 

Au fait le F-35 britannique s'est abîmé en mer sous le nez et la barbe des Turcs engagés depuis plus d'un an dans une polémique avec le Pentagone qui leur refuse leurs F-35 pour les punir d'avoir acheté le S-400 russe. Mais outre les Turcs il y a des Emiratis qui ont tout misé sur l'entité dans le cadre d'un accord d'Abraham qui ne leur a rien apporté si ce n'est la promesse de se doter un jour de F-35 furtifs propres à basculer les rapports de forces aériennes en leur faveur dans le golfe Persique.

Que Londres perde aussi facilement un avion censé passer inaperçu aux yeux des radars, et ce non loin des pays de la Résistance plus la Russie en voilà un coup irréversiblement fatal. D'où cette annonce communiquée par les milieux militaires aux USA ; annonce qui constitue en soi le pire désaveu technologique qui soit à l'adresse de la machine de guerre occidentale. 

Les États-Unis ont commencé à tester un système fondamentalement nouveau pour protéger les F-35 des radars ennemis.
L'armée américaine a commencé à tester un tout nouveau système de protection radar pour les systèmes de défense aérienne adverse. Le nouveau système, fournissant, prétendent les USA, une faible signature radar est censé absorber et réfléchir davantage de rayonnement électromagnétique, ce qui devra en augmenter "l'invisibilité".
Sur les photos présentées, le chasseur américain F-35 A est équipé d'éléments du nouveau système "furtif". Si auparavant le F-35 était drapé d'une fine couche d'une matière composée, le chasseur est désormais littéralement gainé de petites tuiles, ce qui est censé absorber les ondes électromagnétiques émises par les radars.

Étant donné que les États-Unis ont déjà l'intention de ne plus fournir de F-35 aux troupes, le nouveau système de protection est en cours de test pour un chasseur de nouvelle génération, 6e peut-être. Reste à savoir si oui ou non cette couverture de tuile offre une vraie furtivité aussi parfaite que la matière composite qui couvre par exemple le corps des drones de la Résistance ou s'il s'agit d'un bluff de plus.

Pour l'heure l’épave du F-35 B british reste introuvable les recherches n'ayant rien donné depuis une semaine. A moins d'un miracle il se peut que l'épave soit déjà localisée soit par les Russes et leurs sous-marins largement présents en Méditerranée soit par la Résistance pour qui le fond marin méditerranéen n'a plus trop de secrets depuis qu'elle y fait opérer ses drones sous-marins. 

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114