Syrie : 1ers morts "américains"!

Syrie : 1ers morts

Ces informations que les sources comme l'OSDH, vitrine médiatique de MI6, continue à distiller comme quoi le pétrole syrien se fait toujours détourner à bord des convois en partance de Deir ez-Zor et transitant souvent via le point de passage d'Al Waleed à Hassake risquent de ne plus figurer d'ici quelque temps sur

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : les telex bien que ces mêmes sources viennent de répandre un autre rapport comme quoi les Etats Unis d'Amérique qui depuis le 3 janvier ont subi au moins 10 attaques aux missiles à al Omar et à Connoco ( nord de Deir ez Zor) et dont les officiers ont presque fui al-Tanf cette nuit de 3 janvier à bord d'un C-130  à destination de la Jordanie, seraient sur le point de construire une "raffinerie" grandeur nature à Hassaké  ou plus précisément à Rumeilan dans le stricte objectif de "raffiner " le pétrole volé" avant de le faire trafiquer via le Kurdistan  puis la Turquie atlantiste jusqu'à Ashkelon en Israël. 

Au fait,  les 60 camions citernes qui seraient entrés ces 3 derniers jours en Irak depuis la Syrie et pour lesquels les FDS auraient servi de bouclier tout comme cette supposée raffinerie dont la supposée construction, et surtout l'info qu'en fait  l'OSDH,  vise à prouver qu'en Syrie orientale, les Yankee seraient bien ancrés et qu'ils ne comptent pas s'en retirer même sous des avalanches  de missiles et de drones, cadrent éminemment mal avec les réalités sur le terrain.

 Il y a deux jours le site de détournement du pétrole syrien, al Omar, a été pris pour cible d'une salve de huit missiles tactiques Arash-4 122 mm qui à la faveur de sa tête détachable s'est avéré encore une fois impossible à intercepter à la fois par le C-RAM et par Avenger que les Yankée y ont fait installer. Le porte parole du Pentagone avaient pourtant annoncé quelques heures auparavant que son armée avait procédé à une "action préventive" contre un village des alentours, et ce, à coup de HIRMAS que les terroristes de Maghawir al-Thura, installés à al-Tanf publie régulièrement les images, histoire de dire que les Yankee sont encore là , prêts à les défendre.

Or il semblerait que cette action préventive a échoué car pas de dissuasion ni  prévention, al Omar a été ciblé et criblé de roquettes sans qu'aucun rapport ni commentaire US vient expliquer la défaite US à établir en Syrie, un peu comme en Irak un quelconque rapport de force Avion VS missile. Mais les choses risquent d'aller de pire en pire. Pourquoi?

Pour la part de l'inattendu que contiennent de plus en plus ces attaques. Le 4 janvier, le porte parole John Kirby a prétendu que les Américains s'attendait à une multiplication des raids anti US en Irak et en Syrie, raids qui sont oeuvre des pro Iraniens et viennent souvent,, au moins pour ce qui se passe sur la rive est de l'Euphrate à al Mayadin , soit cette ville située près du point de passage Abou Kamal/Qaem et où la Résistance tient le gros de son déploiement.  Ces propos visaient à créer l'impression d'un Pentagone, maître de tout. Mais la nouvelle attaque qui s'est produit dans la nuit de 9 à 10 janvier, la septième en Syrie depuis le 3 , a littéralement remis en cause la version kibyenne.

Et Comment?  " La base militaire américaine en Syrie a de nouveau été attaquée, rapporte Avia.pro, site proche de la Défense russe qui poursuit : " Ce 9 janvier au soir, un groupe d'assaillants inconnus a lancé une attaque contre une base militaire américaine située dans le champ pétrolier de Connoco. Ce n'est pas la première attaque du genre. Les témoins ont entendu au moins deux puissantes explosions qui ont tonné sur la base américaine. La nouveauté aura été toutefois que les explosions ont été suivies de tirs intenses.

Comme si un commando aurait pris d'assaut les positions des Américains. Les témoins auraient rapporté à la suite de la double explosion, des pertes non pas cette fois dans les rangs des FDS mais bel et bien parmi les militaires US". 

Mais est-ce tout de "l'inattendu" promis à Kirby et à sa hiérarchie?

Avia.pro poursuit : " En effet ce qui surprend, ce n'est pas tant l'attaque aux missiles en soi qui depuis le début de cette année  devient la monnaie courante, de moins en moins espacés et de plus en plus simultanée avec les attaques anti US en Irak mais surtout le fait que cette fois et c'est une première, elle a lancée des régions sous contrôle des Américains! Ces roquettes de 122 mm ont été tirés de très près, de là où les Américains l'attendaient le moins?" 

Alors la surprise? les 25 000 jeunes des tribus de la rive est dont les pères se sont laissés piégés il y a dix ans par par "le régime change" des Américains et Cie, et qui en ont ras-le-bol de voir les Yankee s'emparer de leurs richesses alors qu'eux, crèvent de la famine et qui partant ont commencé à adhéré d-s le début de décembre l'offre d'amnistie d'Assad lancé à Deir ez-Zor ont pris des armes pour liquider les soldats du général Kirby. Ces jeunes tribaux qui rallient pazr centaines la Résistance, en finiront avec les convois de pétrole volé, les bases-façades US qui ne sont qu'un réseau mafieux de détournement ainsi qu'avec toute éventuelle raffinerie que l'Amérique ou tout autre puisse d'occupation oserait dresser en Syrie. Les semaines à venir seront riches en "inattendus"...

342/

Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE