Sept coups fatals d'Ansarallah!

Sept coups fatals d'Ansarallah!

Ce n’est un secret pour personne que les attaques successives de l’armée yéménite ont mis l’Arabie saoudite à genoux au point qu’elle a eu recours à l’achat de missiles air-air américains pour un coût d’environ 3 millions de dollars chacun pour freiner les frappes de drones yéménites, dont le plus coûteux est estimé à 15 000 dollars.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : À cet égard, lors de la huitième série des opérations dites « Équilibre de dissuasion », la Résistance yéménite a lancé une attaque au drone avec succès contre les cibles vitales dans les profondeurs du territoire saoudien, opération qui portait des messages politiques, militaires et stratégiques.

Suite à l’avertissement de la Résistance yéménite sur les lourdes conséquences de l’invasion saoudienne du Yémen, ces derniers jours des positions vitales ainsi que trois villes saoudiennes du sud du pays ont été prises pour cible lors de la récente attaque au drone de l’armée yéménite.

Au moyen de quatorze drones utilisés dans le cadre d’une série d’opérations baptisées « Équilibre de dissuasion », les forces armées yéménites ont mené des frappes d’envergure sur des cibles vitales en Arabie saoudite.

Le porte-parole des forces armées yéménites rappelle que l’opération a été lancée en représailles à l’escalade des attaques menées par la coalition saoudo-émiratie contre le Yémen, à la poursuite des crimes, mais aussi au siège imposé au pays par l’Arabie saoudite.

Au cours de l’opération, la base militaire King Khalid, la base internationale du roi Abdul Aziz à Djeddah, plusieurs cibles militaires à Abha, Jizan et Najran ainsi que les installations pétrolières saoudiennes Aramco à Djeddah, ont été ciblées par 14 drones de la Résistance yéménite du type Samad 3 et Qasef 2k.

Cette opération a été menée dans le cadre d’une réaction légitime à l’intensification des attaques et à la poursuite du blocus contre le Yémen.

Cette opération d’envergure s’est déroulée à un moment où la coalition saoudo-émiratie a été dans une phase critique au Yémen. Après avoir subi une lourde défaite à Maarib contre la Résistance yéménite, la coalition saoudienne a intensifié son agression contre les positions civiles yéménites, après quoi le gouvernement de salut national yéménite a menacé que la récente agression saoudienne ne resterait pas sans réponse.

Il est à noter que la huitième série des opérations dites « Équilibre de dissuasion » comportait plusieurs messages militaires, politiques, économiques et stratégiques :

1-Cette opération n’a eu lieu qu’un jour après l’avertissement d’Ansarallah du Yémen à la coalition saoudienne. Cela signifie la position ferme de la résistance yéménite dans la mise en œuvre ses menaces dan les plus brefs délais.

2-Cette opération a fait état du gros arsenal de missile et de drone de la Résistance yéménite ainsi que du fonctionnement rapide des chaînes de production des équipements militaires d’Ansarallah du Yémen contrairement à la propagande de la coalition d’agression saoudienne.

3- L’équation de dissuasion 8 indique que les profondeurs de l’Arabie saoudite sont à la portée complète des missiles et drones de l’armée yéménite.

 4- Alors que l’opération a été planifiée en seulement 24 heures les unités de drone et de missile de la Resistance yéménite ont prouvé encore une fois leurs capacités militaires de contourner facilement tout le système de défense aérienne américains, britanniques et grecs étant à la disposition de la coalition saoudienne.  

5 - Cette opération était un terrible échec des services de renseignement non seulement pour l’Arabie saoudite, mais aussi pour les États-Unis et la Grande-Bretagne, car ils ne pouvaient pas en mesure de prédire le temps de la mise en œuvre de la menace d’Ansarallah.

Mais selon de nombreux experts politiques le message le plus important de cette opération est que cette fois, la Resistance yéménite a figuré cette fois les Émirats arabes unis sur sa liste des cibles déclarant que ce pays en cas du moindre agissement contre le Yémen ne serait pas à l’abri des attaques stratégiques d’Ansarallah.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114