Sadr City: "US/Israêl vont payer "

Sadr City:

Le secrétaire général du mouvement Asaeb Ahl al-Haq dit que les États-Unis étaient impliqués dans le récent attentat à la bombe à Bagdad et que la présence des conseillers militaires américains n'étaient d'aucune utilité pour les forces irakiennes.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Réagissant à l'explosion de lundi soir dans la ville de Sadr à Bagdad, le secrétaire général du mouvement irakien Asaeb Ahl al-Haq, Qaïs al-Khazali, a déclaré que des éléments politiques étaient à l'origine de l'explosion.

L'explosion s'est produite quelques jours avant le départ du Premier ministre irakien, Mustafa al-Kazémi, à Washington, a rapporté la chaîne Al-Ahd News, citant al-Khazali.

« Les États-Unis cherchent à justifier leur survie en Irak par la présence de terroristes de Daech. Tout le monde sait quand-même que Daech était fabriqué par le duo américano-israélien et ses alliés arabes riverains du golfe Persique et que leurs services de renseignement le conduisent », a souligné le leader d’Asaeb Ahl al-Haq.

« Les États-Unis ont récemment réactivé Daech. Ils sont responsables du meurtre du peuple irakien, mais leurs crimes ne resteront sans réponse », a-t-il ajouté.

Se référant aux opérations de représailles des Hachd al-Chaabi contre les éléments de  Daech, le responsable irakien a déclaré que certaines personnalités avaient soutenu les Takfiristes, en matière de sécurité et de renseignements, lors de l’attentat de lundi à Sadr City.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114