Qui est le martyr Mohsen Fakhry Zadeh ?

Qui est le martyr Mohsen Fakhry Zadeh ?

Mohsen Fakhry Zadeh Mahabadi, né en 1957, est un chercheur de premier ordre et chef de l’Organisation des recherches et de développement au ministère iranien de la Défense. Cette organisation est chargée du développement des armes au ministère iranien de la Défense.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) :  Mohsen Fakhry Zadeh Mahabadi, né en 1957, est un chercheur de premier ordre et chef de l’Organisation des recherches et de développement au ministère iranien de la Défense.  Cette organisation est chargée du développement des armes au ministère iranien de la Défense.

Il était aussi un haut- officier du Corps des gardiens de la révolution islamique en Iran (CGRI)  et professeur de physique à l’Université Imam Hussein de Téhéran.

Le martyr  Fakhry Zadeh fait partie ses cinq personnalités iraniennes qui figurent dans liste des 500 personnes les plus puissantes du monde, établie par le magazine américain « Foreign Policy ».

Ancien directeur du Centre de recherche en physique (PHRC), il a été désigné comme Scientifique principal au ministère de la Défense et de soutien aux forces armées, le 24 mars 2007.

Le martyr Fakhry Zadeh est le seul scientifique iranien qui a été nommé directement par le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, lors de sa conférence de propagande en 2018, au cours de laquelle il avait argué  qu’il «travaillait sur le programme d’armes nucléaires».

En mars 2008, le journal britannique Sunday Times avait parlé d’un haut gradé des gardiens de la révolution qui était devenu « le père du programme nucléaire iranien ».
Il a déclaré que Mohsen Fakhry Zadeh Mahabadi, qui est professeur de physique à l’Université Imam Hussein de Téhéran, est considéré comme « la version iranienne du scientifique nucléaire pakistanais Abdel Kader Khan ».

Le journal a ajouté que l’Agence internationale de l’énergie atomique a nommé Fakhry Zadeh, 63 ans, comme l’homme qu’elle cherchait à rencontrer « à propos du programme nucléaire iranien », mais Téhéran a rejeté les demandes répétées à cet égard.

Il a noté qu’un document, en provenance d’un ordinateur iranien, faisait partie des rapports de renseignement présentés aux représentants de l’agence qui l’ont désigné comme l’homme responsable du programme nucléaire iranien.

Le martyr figurait sur la liste des sanctions du Conseil de sécurité des Nations Unies contre l’Iran.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib