Poursuite des rassemblements à Bahreïn contre la condamnation à mort de deux jeunes bahreïnis

Poursuite des rassemblements à Bahreïn contre la condamnation à mort de deux jeunes bahreïnis

Pour la troisième journée consécutive, les habitants de Bahreïn ont maintenu leurs rassemblements pour protester contre le maintien par un tribunal saoudien de la condamnation à mort de deux jeunes bahreïnis.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : les manifestations ont eu lieu jeudi dans plusieurs villages bahreïnis, avec des participants brandissant des photos des victimes, qui ont été identifiées comme étant Sadiq Thamer et Jaafar Sultan.

Le duo a été emprisonné en Arabie saoudite en 2015 et a été condamné pour avoir prétendument tenté de faire sauter un poste frontalier reliant l'île et le royaume.

Ils ont fait appel de la condamnation, mais la Cour d'appel saoudienne a récemment confirmé la décision. Tous deux ont plaidé non coupables, dénonçant le verdict comme étant motivé par des considérations politiques.

Bahreïn réprime toutes les formes de dissidence depuis 2011, date à laquelle il a commencé à faire face à une réaction populaire contre son traitement brutal de la majorité chiite du pays.

L'Arabie saoudite, considérée par certains observateurs comme le "grand frère" de Bahreïn, a soutenu la campagne de répression de Manama et, à un moment donné, a même tenté de renforcer la répression bahreïnite en envoyant des troupes et des véhicules militaires sur l'île.

Le royaume saoudien lui-même est également connu pour son intolérance à la dissidence qui a vu Riyad modifier ses soi-disant lois antiterroristes pour inclure la dissidence.

Riyad a également suscité de nombreuses critiques internationales pour son utilisation généralisée de la peine de mort contre ceux de ses citoyens, qui sont reconnus coupables d'avoir franchi les frontières de l'État.

342/

Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE