"Pas convaincant" : la Russie réfute l'affirmation israélienne sur l'attaque contre la Syrie

La Russie convoque l'ambassadeur d'Israël pour lui dire qu'elle trouve l'argument d'Israël au sujet de son attaque de vendredi contre l'aéroport de Damas « peu convaincant ».

Agence de presse AhlulBayt (ABNA):La Russie a fait part mercredi de sa "sérieuse préoccupation" à l'ambassadeur d'Israël à Moscou, Alexandre Ben Zvi, concernant les frappes aériennes du régime israélien le 10 juin qui ont provoqué la fermeture de l'aéroport international de Damas, la capitale syrienne, a rapporté le ministère des Affaires étrangères Russe dans un communiqué.

"L'ambassadeur a été informé que la justification reçue de la partie israélienne concernant l'attaque... n'est pas convaincante et que Moscou attend d'autres explications", a rapporté le portefeuille russe après la rencontre du vice-ministre russe des Affaires étrangères, Mikhaïl Bogdanov, avec le représentant israélien à Moscou, la capitale russe.

Selon la note, Moscou a dénoncé que la frappe aérienne israélienne contre l'aéroport civil de Damas a endommagé la piste, les équipements de navigation et les bâtiments de l'aéroport et perturbé le trafic aérien civil international, perturbant également le processus d'envoi d'aide humanitaire à des millions de Syriens.

Plus tôt, la Russie a condamné « dans les termes les plus forts » une telle agression israélienne sur le territoire syrien et a averti que les frappes israéliennes contre les infrastructures civiles syriennes violent les normes fondamentales du droit international, « présentent de graves risques pour le trafic aérien international et mettent en danger la vie de personnes innocentes ». ”

La Syrie a interrompu les vols à destination et en provenance de l'aéroport jusqu'à nouvel ordre après que des frappes israéliennes ont également tué un civil.

Damas est un allié fidèle de Moscou depuis que la Russie, à la demande du président syrien Bachar Al-Assad, a accompagné la campagne militaire du pays arabe depuis 2015, qui a contribué à inverser le cours de la guerre terroriste, soutenue par l'Occident et divers pays de la région.

Le régime israélien lance fréquemment des attaques de missiles contre des cibles en Syrie, devant lesquelles Damas promet de ne pas rester les bras croisés.

Le gouvernement syrien dénonce que les bombardements israéliens visent à soutenir les agents terroristes actifs en Syrie, à un moment où Damas continue de s'efforcer de rétablir la sécurité et la stabilité après des années de conflit.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE