Missiles: Tel-Aviv en ligne de mire

Missiles: Tel-Aviv en ligne de mire

Historique! Israël se barricade non seulement au niveau de ses frontières mais aussi en Palestine. L'entité déclare la création de « gardes frontières » en Palestine ancienne après avoir annoncé que son armée ne traverserait plus ces villes en cas de guerre contre Gaza!

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le régime sioniste a conçu un nouveau plan pour sécuriser ses forces armées dans le cas d’une future guerre, selon lequel, des routes secondaires seront créées et la police sera assistée par les gardes-frontières dans toute éventuelle guerre.

le journal Israel Hayom a écrit ce mercredi matin que le chef du département de planification logistique de l'armée israélienne, a annoncé le 12 novembre qu'en cas de nouvelle guerre sur les fronts nord ou sud, l'armée n'allait pas retirer ses forces de Wadi Ara, qui se situe entre des villages arabes ; Ses propos ont soulevé des questions laissant penser que le général israélien en position  de perdant.

Le journal a écrit que les remarques sur la construction des routes qui ne traversent pas les villes arabes font partie d'un plan intégré de l'armée israélienne pour se préparer à une future confrontation militaire.

Le nouveau plan implique le recrutement d'unités frontalières affiliées à l'armée pour prendre le contrôle direct des zones avec l'aide des forces de police, pour sécuriser les forces israéliennes dans les villes arabes de Jaffa, al-Lad, Ramla et empêcher les Palestiniens de manifester, ce qui s'est produit lors de la récente attaque israélienne en mai.

Le plan comprend également le recrutement de troupes parmi les unités de réserve du commandement du front interne pour accompagner le convoi d'armes et de matériel militaire, et même les troupes elles-mêmes qui doivent être stationnées dans diverses zones du territoire occupé.

Le plan, qui n'a pas encore été finalisé, prévoit de trouver des solutions pour augmenter le nombre de forces de police à déployer pour sécuriser les événements sur le front intérieur en territoires occupés.

C’est un pari risqué quand on sait que les coups israéliens risquent désormais de provoquer des tirs de missile visant directement Tel aviv.

Le secrétaire général du mouvement Jihad islamique palestinien a averti le régime sioniste que s'il cherchait à assassiner ses dirigeants et ses membres, Tel-Aviv sera bombardé par des missiles.

Ziyad al-Nakhala, le secrétaire général du Jihad islamique a déclaré ce mercredi : « Israël considère Gaza comme une bombe à retardement et c’est dans l’objectif de désamorcer cette bombe qu’il promet de faciliter l'entrée des marchandises dans la zone, et il est possible que le régime sioniste cherche à assassiner les dirigeants et les membres du Jihad islamique, dans ce cas-là Tel-Aviv sera bombardé par des missiles. »

Il a ajouté : « La tâche la plus importante de la Résistance est de défendre le peuple palestinien, et Israël veut séparer Gaza de Qods et de la Cisjordanie. »

Le secrétaire général du Jihad islamique a ajouté : « la Résistance ne devrait pas jouer le rôle d’un responsable des affaires menant les citoyens à travailler à l'intérieur des territoires occupés. Israël veut que Gaza et la Cisjordanie se transforment en un réservoir de travailleurs pour qu’il abuse de leurs capacités lorsqu’il en a besoin et nous n’accepterons jamais ses conditions. »

Il a également poursuivi : « J'appelle les forces de résistance du camp de Jénine et d'autres régions de la Cisjordanie à faire leur devoir et à poursuivre leur résistance. »

« Israël veut que le peuple palestinien se rende dans l’objectif de garder la ville sainte de Qods et la Cisjordanie sous son contrôle», a-t-il déclaré.

Le secrétaire général du Jihad islamique palestinien a ajouté: « la Résistance a ravivé sa puissance militaire après la bataille de « l'épée de Qods » et en construisant des armements, elle a renforcé son arsenal d'armes et a montré qu’elle produit des drones à l'intérieur de la bande de Gaza. »

Al-Nakhala a également déclaré : « La position de l'Iran a toujours été de soutenir la cause palestinienne. L’Iran considère Israël comme un ennemi, et cette position ne changera jamais. »

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE