Massoud rencontre les Taliban à Téhéran

Massoud rencontre les Taliban à Téhéran

L’ambassadeur de l’Afghanistan à Téhéran rejette la rumeur des « escalades » au sein de l’ambassade afghane.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : L’ambassadeur par intérim de l’Afghanistan en Iran a rejeté les rumeurs propagées dans les réseaux sociaux sur la rencontre de la délégation des Taliban avec certains responsables afghans à Téhéran  et a déclaré à ce propos : « Les pourparlers entre les deux parties se sont bien déroulés et il faut plus de temps pour atteindre le résultat favorable. »

L’ambassadeur par intérim de l’Afghanistan à Téhéran, Abdel Qayyum Soleimani, tout en rejetant les allégations de certains courants sur les tensions dans les pourparlers interafghans à Téhéran, a souligné que la rencontre a eu lieu  dans une  ambiance  calme et constructive.

« Nous devons accepter que le dialogue est la meilleure solution pour résoudre les problèmes de l'Afghanistan », a-t-il estimé tout en faisant part d’une réunion entre la délégation des Taliban, Esmaïl Khan et Ahmad Massoud, ainsi que Molavi Hessamoddine Hessam, en tant que représentant de certains courants politiques afghans.

Le chef de l'ambassade afghane à Téhéran a également indiqué que lors de cette réunion tenue à l’initiative de la RII, Ahmad Massoud a souligné qu'il n'était pas d’accord avec la poursuite de la guerre en Afghanistan.

Soleimani a déclaré à propos de cette réunion de 5 heures : « Des sujets majeurs ont été évoqués lors de cette entrevue et Amir Khan Mottaqi, Ismail Khan et Ahmad Massoud ont clairement indiqué les questions qui étaient importantes et ont également mis sur la table des solutions pour couper court aux problèmes dans une atmosphère calme et constructive.

Lors de cette rencontre, Esmaïl Khan a précisé que la création d’un gouvernement inclusif était la solution à la crise afghane. Il a par ailleurs évoqué des questions liées à  la Constitution afghane et aux droits des femmes dans le cadre de la justice sociale.

Pour ce qui concerne les rumeurs circulant dans le cyberespace et les tensions attribuées au ministre des Affaires étrangères des Taliban, Soleimani a déclaré : « Les propos d'Amir Khan Mottaqi étaient positifs et les récentes rumeurs soulèvent des doutes sur le motif de ceux qui sont à l’origine des rumeurs. Si nous croyons vraiment que le problème afghan nécessite des négociations pacifiques, nous devons dire la vérité. »
 
« Il y a eu des discussions sérieuses sur la structure d’un système démocrate, sa Constitution et ses valeurs de même que la formation d'un gouvernement inclusif en Afghanistan et Amir Khan Mottaki a adopté une position positive envers les interactions interafghanes, en ajoutant que ces pourparlers sont préliminaires », selon l’ambassadeur afghan.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE