Maarib: où en est la bataille ?

Maarib: où en est la bataille ?

À Maarib, les USA, méga perdants, s'entêtent et refusent à se rendre à l'évidence ! Où en est la bataille?

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Les combattants d'Ansarallah contrôlent de nouveaux sites comme les entrées occidentale et méridionale de la ville de Maarib.

Les effectifs de l’armée et les combattants d’Ansarallah, baptisés également les forces de Sanaa, ont achevé, dans la nuit du mercredi 24 au jeudi 25 novembre, le nettoyage de la chaîne des montagnes Balaq se trouvant à proximité du barrage de Maarib, de la présence des mercenaires pro-Hadi.

Des sources tribales dans le gouvernorat de Maarib ont indiqué à l'Agence de presse yéménite, Ypagency que les forces de Sanaa ont mené une opération militaire d’envergure, en direction des positions des forces de la coalition saoudienne, autour du barrage de Maarib.

Après d’intenses combats, laissant des dizaines de morts et de blessés sur les des deux côtés, les forces de Sanaa ont pu contrôler les montagnes Balaq au centre, à l’ouest et à l’est ainsi que les zones tribales.

« Le récent acquis militaire des forces de Sanaa, ayant sécurisé entièrement la chaîne montagneuse de Balaq, a permis de prendre le contrôle des entrées ouest et sud de la ville de Maarib », ont indiqué les sources tribales avant d’ajouter :

« Les forces de Sanaa ont fait une progression en direction des positions des mercenaires à la solde de la coalition et d’Al-Qaïda dans la zone « Falaj oriental », principale porte d'entrée de Maarib du côté sud, reliant cette ville aux gouvernorats de Chabwa et d'al-Bayda ».

Les sources ont confirmé que de violents affrontements font rage entre les deux parties dans les zones « al-Falaj », au milieu des informations faisant état d'effondrements majeurs dans les rangs des forces de la coalition et des éléments d'Al-Qaïda.

Des soutiens des tribaux à Ansarallah se multiplie  

Des dizaines d'habitants de la ville d'al-Abdiya, située dans le sud-ouest de Maarib, ont organisé ce jeudi une réunion au cours de laquelle ils ont condamné les frappes aériennes de la coalition d’agression saoudienne et exprimé leur solidarité avec les combattants du gouvernement de salut national. Ils n’ont pas manqué d’appeler à une mobilisation contre les agresseurs avant de se diriger vers champs de bataille.

Ces dernières semaines les forces de Sanaa se sont emparées de la ville d'al-Abdiyah après la fuite des éléments fidèles au gouvernement démissionnaire et du Partie al-Islah (deux alliés de l’Arabie saoudite dans la guerre au Yémen).

Les frappes aériennes et l'ouverture du front de Hodeïda dans l'ouest du Yémen et Chabwa (sud de Maarib) contre les forces du gouvernement de salut national et d'Ansarallah ont pour but de retarder la chute de cette ville riche en pétrole.

La position géopolitique et le retour économique incitent Ansarallah à en finir avec les mercenaires à Maarib, qui approvisionnait le Yémen en sa consommation de pétrole et de gaz et fournissait au budget public environ 2,2 milliards de dollars par an.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE