L'ONU fournit une couverture politique pour les crimes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen, selon un haut responsable

L'ONU fournit une couverture politique pour les crimes de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen, selon un haut responsable

Un haut responsable yéménite a fustigé les Nations Unies pour ce qu'il a qualifié de dissimulation politique de crimes odieux perpétrés par l'Arabie saoudite et ses alliés régionaux dans le pays arabe, déclarant que la poursuite d'une politique aussi incorrecte équivaudrait à un dérogation à la charte de l'organisme international.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Mahdi al-Mashat, qui dirige le Conseil politique suprême du Yémen, a déploré "l'approche négative" de l'ONU vis-à-vis de la campagne militaire atroce de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite et du siège brutal contre le peuple yéménite.

Il a également critiqué la dernière déclaration pro-Riyad du Conseil de sécurité de l'ONU, qui appelait à un cessez-le-feu urgent dans tout le Yémen et à la fin des avancées des forces armées yéménites vers le dernier bastion des mercenaires soutenus par l'Arabie saoudite dans la province stratégique de Ma'rib, déclarant que la déclaration « biaisée » était accompagnée de frappes aériennes dirigées par les Saoudiens contre des personnes ordinaires et des infrastructures civiles.

Mashat a souligné que la persistance d'une telle politique erronée de la part des Nations Unies augmentera encore le ressentiment et les souffrances du peuple yéménite, érodera le rôle de l'organisme mondial devant l'opinion publique internationale et annoncera naturellement une dérogation à ses principes et à son traité fondateur.

« La nation yéménite souffre d'un blocus maritime, terrestre et aérien étouffant, qui a affecté la vie de plus de 25 millions de personnes et a entraîné directement et indirectement la mort de milliers de Yéménites. C'est alors que les Nations Unies ont été témoins d'une violation aussi flagrante du droit international », a souligné le haut responsable yéménite.

Mashat a souligné que le gouvernement de salut national basé à Sanaa continuera de coopérer avec les Nations Unies et toutes les organisations internationales, réitérant le droit du peuple yéménite à l'indépendance et à la liberté.

"Nous pensons qu'il est encore temps pour les Nations Unies d'assumer leurs responsabilités envers le peuple yéménite et de jouer le rôle de premier plan conformément à sa charte", a-t-il souligné.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114