L'EU veut incluree le régime sioniste dans la liste noire des organisations maltraitant les enfants

L'EU veut incluree le régime sioniste dans la liste noire des organisations maltraitant les enfants

Des sources médiatiques hébreux ont révélé que l'Union européenne (UE) avait financé des activités visant à inclure l'armée d'occupation israélienne, dans la liste des organisations qui maltraitent les enfants.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : "L'UE surveille et finance une série d'activités visant à inclure l'armée israélienne sur la liste noire des Nations Unies. La campagne est coordonnée et promue depuis Israël en étroite coopération avec les organisations de gauche et les agences des Nations Unies", a déclaré le journal hébreu Israel Hayom, dans son édition de jeudi.

Le journal a ajouté que la "Campagne pour les enfants" était en cours depuis près de deux ans, à travers des rapports en série publiés par des organisations de gauche décrivant les soldats israéliens s'adonnant à des abus systématiques et continus contre des enfants palestiniens.

Des organisations palestiniennes et européennes participent à la campagne, notamment: Le Conseil norvégien pour les réfugiés, la Fondation internationale pour les droits de l'enfant palestinien et Save the Children, l'une des organisations qui figuraient parmi les requérants devant le Tribunal international contre Israël, à La Haye.

Selon le journal, qui est proche du gouvernement israélien, le contenu et les sujets de la Campagne des enfants sont en cours d'élaboration conformément aux directives de l'Organisation des Nations Unies (UNICEF) et du Bureau des affaires humanitaires des Nations Unies dans les territoires palestiniens occupés, "OCHA".

Le journal a prétendu que l'UNICEF incitait à la haine contre Israël, et a été actif pendant des décennies dans la documentation et l'enregistrement des violations de l'armée d'occupation israélienne contre les enfants palestiniens. Elle cherche à l'inclure dans la liste noire, qui est une liste annuelle publiée par le Secrétaire général des Nations Unies et comprend des organisations terroristes qui violent les droits des enfants, selon les allégations israéliennes.

Le journal a affirmé que la campagne contre Israël est menée par des organisations non gouvernementales opérant de l'intérieur d'Israël, à travers des réunions de coordination périodiques pour ses dirigeants, et certains d'entre eux sont des étrangers qui ont obtenu des visas pour entrer dans le pays, et d'autres sont employés des Nations Unies, en particulier au Bureau de la coordination des affaires des Nations Unies pour les droits de l'homme, "OCHA".

Le journal mentionne que le financement de la campagne provient des pays européens et de l'Union européenne, notant que depuis 2018, l'Union européenne a financé au moins 3,2 millions d'euros pour des projets de promotion de la «campagne des enfants», ainsi que 6,7 millions provenant de gouvernements (Grande-Bretagne, Norvège, Belgique et Suisse et autres) et les Nations Unies.

La délégation ajoute que «la promotion et la protection des droits de l'enfant est une priorité absolue de la politique des droits de l'homme de l'Union.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020