Les paroles de Dame Zainab ont mis le tyran Yazid en colère

Les paroles de Dame Zainab ont mis le tyran Yazid en colère

Notre-Dame Zainab (la paix soit sur elle) était inébranlable comme une lionne malgré toutes les calamités auxquelles les captifs forment l'Ahl al-Bayt (la paix soit sur eux). Ainsi, elle a sauvé les enfants de son frère et sa famille de tous les dangers qui les ont frappés pendant la marche de la captivité, y compris sa position dans l'assemblée du tyran Yazid (que Dieu le maudisse) au Levant.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Il est rapporté que Fatima fille de l'Imam al-Hussayn (la paix soit sur eux) a dit : " un Shami (Syrien) au teint rougeâtre s'est levé et a dit : " Amir-al Mo'mineen (Commandant des fidèles), veuillez remettre ceci fille à moi", pointant vers moi. A cette époque, j'étais une belle fille d'âge tendre. Je frissonnai d'horreur et serrai la robe de ma tante ; elle était plus âgée et plus mûre que moi et savait bien que cela ne pourrait jamais arriver.

Elle [Lady Zainab (la paix soit sur elle)] a dit d'une voix forte: "Vous êtes un méchant, ni vous ni lui (Yazid) n'a le droit de faire ça!"

Irritée par son courage et son audace, Yazid a rétorqué : « Vous mentez ! J'ai tous les droits ; je peux le faire tout de suite, si je le souhaite !

Zainab a répondu : "Non jamais ! Dieu ne vous a jamais donné ce droit. Bien sûr, la question serait différente si vous quittiez notre religion et embrassez une autre religion."

Yazid s'est d'autant plus enragé avec cette réponse et a plaisanté: "Ton père et ton frère sont déjà sortis de la religion".

Zainab, rétorqua sans hésiter : « Par la religion d'Allah, la religion de mon père et la religion de mon grand-père, toi, ton père, ton grand-père avez été guidés, si vous êtes musulman ».

Yazid a crié en retour : « Oh ennemi de Dieu, tu es un menteur » !

Zainab a répondu : « Vous avez assumé le rôle de dirigeant par l'oppression ; vous abusez des gens avec tyrannie et supprimez les créatures de Dieu ».

Fatima, fille de l'imam al-Hussayn (que la paix soit sur lui) continue de dire : « Peut-être qu'il a eu un peu honte d'entendre toutes ces invectives, parce qu'il ne lui a pas dit un mot après cela ».

Le Syrien répéta : "Commandant des fidèles, donne-moi cette fille", lui dit Yazid, "Va-t'en ! Que Dieu te frappe à mort" !

Dans le récit de Sayed Ibn Tawoos, le Syrien dit : Qui est cette servante ?

Yazid a dit : Voici Fatima, fille d'al-Hussayn, et voici Zainab, fille d'Ali Ibn Abi Taleb.

Le Syrien dit : Al-Hussain fils de Fatima et Ali Ibn Abi Talib ?

Il a dit oui.

Le Syrien dit : Que Dieu te maudisse, ô Yazid. Tu tues la famille de ton Prophète et tu exiles ses descendants ! Par Dieu, je pensais qu'ils étaient des captifs romains.

Yazid a dit : Par Dieu, je vous ferai les rejoindre. Puis il a ordonné de lui couper le cou.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114