Les femmes palestiniennes font partie de la Résistance : Fatemeh Batool Soyuz

Les femmes palestiniennes font partie de la Résistance : Fatemeh Batool Soyuz

La dame turque a déclaré : « Les femmes palestiniennes contribuent à la résistance armée contre les sionistes, et elles-mêmes sont devenues une partie de la résistance ».

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : La Conférence internationale "Les femmes et le Saint Qods" s'est tenue le mardi soir 16 mai 2022, à la veille de la Journée mondiale du Qods, dans la salle de conférence de la Conférence de l'Intifada Palestine.

Se référant au rôle des femmes palestiniennes dans le processus de résistance, la dame turque Fatemeh Batool Soyuz a déclaré lors de la conférence : « Les femmes palestiniennes ont surveillé les soldats israéliens pendant la Nakba (catastrophe palestinienne, qui comprenait la destruction de la société et de la patrie palestiniennes en 1948, et la destruction permanente déplacement d'une majorité du peuple palestinien) et fourni des informations aux soldats palestiniens. Ces femmes ont acheté des armes et les ont remises aux Moudjahidine. Les femmes palestiniennes ont aidé la résistance armée contre les sionistes et sont devenues elles-mêmes membres de la Résistance.

« La création de l'OLP en 1964 a marqué un tournant pour le mouvement de résistance des femmes palestiniennes. Les femmes ont rejoint le mouvement et ont reçu une formation militaire, et le Sommet des femmes palestiniennes a été lancé à ce moment-là », a-t-elle poursuivi.

« Les organisations de femmes palestiniennes ont joué un rôle très actif dans l'organisation de grèves contre les sionistes et le boycott des produits israéliens. Des femmes palestiniennes, telles que Leila Khalid et le Dalal Mughrabi, ont été impliquées dans les actions armées palestiniennes contre les sionistes dans les années 1970 », a ajouté la dame turque.

« Les femmes palestiniennes ont participé à des activités telles que la subsistance et les activités médicales. Ils jouaient également un rôle important dans l'éducation, organisaient des manifestations et rendaient visite aux familles des prisonniers. Il y avait un nombre limité de femmes palestiniennes qui recevaient une formation militaire. Cependant, certaines de ces femmes ont mené des opérations de martyre », a noté Fatemeh Batool Soyuz.

Il convient de mentionner que la Conférence internationale "Les femmes et le Quds sacré" se tient avec la participation de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.) et d'autres institutions similaires. Des invités d'Iran et d'autres pays ont assisté à la conférence.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE