Le président de Cuba: « les États-Unis impliqués dans des manifestations nationales »

Le président de Cuba: « les États-Unis impliqués dans des manifestations nationales »

Le président cubain Miguel Diascanel a annoncé qu'il y avait des complots américains et des actes d'ingérence dans le déclenchement de protestations de la population contre les restrictions liées au contrôle de la couronne et les méthodes de vaccination.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Selon Reuters, le président Diascanel a déclaré dans un discours à la télévision d'État que les États-Unis étaient responsables des récents troubles à Cuba et ont contré ces agitations contre les partisans.

"Beaucoup de manifestants sont poussés par des campagnes de propagande américaines et des mercenaires sur SNS", a-t-il averti, "je ne pardonnerai pas les futures incitations."

Des milliers de citoyens ont pris la route de la capitale La Havane à Santiago dimanche, 11e heure locale de Cuba, pour protester contre les restrictions imposées aux épidémies de coronavirus, le processus de vaccination et l'indifférence du gouvernement, montrant leur déception.

Malgré ces protestations, Cuba fait l'objet de sanctions oppressives de la part des administrations américaines successives depuis de nombreuses années, et l'épidémie de coronavirus et son impact économique ont doublé les problèmes que rencontre le gouvernement cubain pour se procurer de la nourriture et des médicaments.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114