Le missile-éclaireur en Irak!!

Adi al-Khadran, un haut responsable du bloc parlementaire de Fatah, a mis en garde contre les agissements suspects des militaires américains dans la province de Diyala, à l’est de l’Irak et non loin de la frontière de la République islamique d’Iran.


Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Adi al-Khadran a confié, à l’agence de presse irakienne Al-Maalomah, que le soutien financier aux terroristes de Daech actifs à Diyala, avait été renforcé au cours des derniers mois, affirmant : « Cela se voit clairement à travers les repaires de Daech à Hamrin et al-Hawi. »

Lire aussi: Armes lourdes déployées sur les frontières avec la Syrie

Le haut responsable de Fatah a souligné que la livraison d’armes sophistiquées américaines, notamment les fusils de précision avancés, aux terroristes de Daech représentait une véritable menace pour les Irakiens.

Loin de rester les bras croisés, les Hachd al-Chaabi projettent, quant à eux, de se procurer des armes modernes, selon Faleh al-Fayyad, le chef de l’organisation irakienne, qui a fait part de la conclusion des accords sur l’acquisition de nouvelles armes.

« Les forces des Hachd al-Chaabi combattaient le terrorisme par les armes anciennes qu’elles avaient trouvées dans les vieux dépôts de l’armée irakienne », a déclaré Faleh al-Fayyad, ajoutant qu’il fallait fournir aux Hachd des armes modernes et de pointe.

Lire aussi: L'Irak se rapproche aériennement de l'axe Chine-Pakistan

« Les Hachd al-Chaabi seront équipés des armes dotées de technologies modernes, et ces armes sont réparties entre différentes divisions des commandements d'opérations », a affirmé Faleh al-Fayad.

Faleh al-Fayyad a déclaré avoir signé de nouveaux accords d’armements pour compenser toutes les lacunes. « Vu les agissements des terroristes, les combattants des Hachd sont actifs dans toutes les provinces d’Irak », a-t-il souligné.

Dans la foulée, l’un des missiles les plus avancés de troisième génération, fabriqués par l’Iran, est à la disposition de la Résistance irakienne.

Mercredi 9 février, lors du 43e anniversaire de la victoire de la Révolution islamique, a été dévoilé le missile de haute précision à longue portée Kheybar Shekan, la dernière percée stratégique des forces armées iraniennes.

Lire aussi: les missiles hypersoniques iraniens viseront les "mini bombes nucléaires" d'Israël

Le missile stratégique à longue portée du CGRI présente des caractéristiques uniques : il utilise du combustible solide, et dans la phase d'atterrissage, il a l'ogive manœuvrable capable de traverser le bouclier antimissile. Sa conception optimale a permis de réduire son poids d'un tiers par rapport à des échantillons similaires (Sejjil, Ghadr-F) et de réduire d'un sixième son temps de préparation et de tir. La vitesse extraordinaire pour atteindre des cibles dans un rayon de 1450 km est d'autres caractéristiques uniques du nouveau missile. Ce système entièrement iranien a été conçu et construit par les spécialistes assidus de l'armée de l'air du CGRI.

Le missile stratégique Kheybar Shekan a la capacité d’être tiré depuis le centre de l’Iran avant de toucher sa cible ; les villes, les constructions et les installations des territoires occupés par Israël.

En plus, le caractère hypersonique et la manœuvrabilité du missile après le tir lui permettent d’échapper aux systèmes de défense antimissile.

Le combustible solide du missile lui rend également possible de se déplacer sur sa rampe de lancement avant d’être tiré. Le corps composite du Kheybar Shekan contribue non seulement à la réduction de son poids, mais renforce, en plus, sa furtivité, grâce à sa capacité d’absorber les ondes.

Au lieu d’exploiter les projectiles comme Shahab-3, l’Iran a commencé à privilégier les missiles de haute précision, légers, de petite taille et furtifs afin qu’il puisse porter les coups les plus durs au régime israélien, dans une possible confrontation.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE