Le footballeur musulman Benzema poursuit un politicien français d'extrême droite

Le footballeur musulman Benzema poursuit un politicien français d'extrême droite

Le footballeur musulman français Karim Benzema poursuit un politicien d'extrême droite qui l'avait lié à l'extrémisme.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : L'attaquant de 34 ans poursuit Damien Rieu, membre du parti d'extrême droite français Reconquête, pour diffamation pour deux tweets que Rieu a publiés en 2020, selon le quotidien français Le Parisien.

Dans l'un des tweets, Rieu a posté une photo de Benzema avec Nourdine Mamoune, un imam de la ville française de Meaux, à l'est de Paris.

"Intéressant de découvrir que @benzema rend visite à l'imam Nourdine Mamoune, [dont le domicile] vient d'être perquisitionné", a déclaré Rieu le 23 octobre 2020.

Quelques heures avant le tweet de Rieu, le domicile de Mamoune avait été perquisitionné par la police française, quelques jours après l'exécution de l'instituteur français Samuel Paty par un sympathisant de l'État islamique. La police n'a pris aucune autre mesure contre Mamoune après les raids, a rapporté Le Parisien.

Un mois plus tard, Rieu a posté un tweet avec une photo de Benzema posant avec son index levé - un geste de foi pour les musulmans.

La photo de Benzema a été publiée avec trois autres photos d'hommes armés - dont certains membres de l'État islamique - faisant le même geste.

"Je pense que @benzema veut nous envoyer un message", disait le tweet de Rieu.

Rieu a publié mardi une image de sa convocation au tribunal sur Twitter, disant: "Karim veut que je me taise … dites-lui que j'ai gagné tous mes procès."

Les partis d'extrême droite font de plus en plus partie du courant politique français. Marine Le Pen, chef du parti d'extrême droite du Rassemblement national, est arrivée deuxième aux élections présidentielles françaises, remportant plus de 40 % des voix.

Le gouvernement centriste français a été accusé de mettre en œuvre des politiques islamophobes.

Benzema, né en France et d'origine algérienne, a eu sa part d'ennuis judiciaires.

L'attaquant a été condamné l'an dernier pour complicité dans le but de faire chanter l'ancien coéquipier de France Mathieu Valbuena avec une sex tape. Il a fait appel du jugement.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE