?>

Le CGRI sort ses chars de vision nocturne

Le CGRI sort ses chars de vision nocturne

Le général de brigade Ali Kouhestani, chef de l’Organisation pour la recherche et l’autosuffisance des forces terrestres du CGRI, a brossé un tableau clair des nouveaux acquis des forces sous son ordre lors des exercices militaires du « Grand Prophète-16 » qui se sont déroulés la semaine dernière dans le sud-ouest du pays.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Il a déclaré que « lors de cet exercice, pour la première fois dans le pays, le système de vision nocturne des chars et des véhicules de transport de troupes d’une portée de 4 km est devenu opérationnel ».

Tout en qualifiant de « réussi » le test de ce système lors des manœuvres du « Grand Prophète-16 », le général de brigade Kouhestani a souligné que les chars et les véhicules de transport de troupes participant au récent exercice étaient pour la première fois équipés d’un système de vision nocturne avec une portée opérationnelle de 4 kilomètres, près de 10 fois supérieure à la version précédente.

« Le système de vision et de contrôle des feux de nuit conçu et produit par l’Organisation pour la recherche et l’autosuffisance des forces terrestres du CGRI était une nécessité pour les unités blindées pendant les opérations nocturnes, ce qui a été réalisé grâce aux efforts des spécialistes iraniens. Auparavant, les véhicules blindés étaient équipés de systèmes d’une portée de 400 mètres », a-t-il ajouté.

« Le dispositif optique peut être contrôlé par le tireur, le conducteur ou le commandant de char avec une connexion en ligne avec le centre de commandement et de contrôle », a-t-il noté.

Les unités participant à l’exercice ont utilisé d’autres nouveaux équipements tels qu’une version optimisée de la mitrailleuse d’assaut « So'ban », des drones multirotors dotés d’une charge utile de bombes légères avec une grande puissance destructrice utilisée contre des individus et des tranchées dans des endroits inaccessibles, une puissante mine en bordure de route, et un système pour balayer les champs de mines et éliminer les dispositifs explosifs improvisés (IED) avec des mines spéciales éjectées par un lanceur, a-t-il ajouté.

Concernant la mitrailleuse d’assaut « So’ban », le général de brigade Kouhestani a déclaré : « Cette nouvelle arme a été remise aux équipes opérationnelles des forces spéciales au cours de l’exercice, qui, selon les évaluations, a de bonnes performances dans le rôle de mitrailleuse d’assaut et sera bientôt fournie aux unités des forces terrestres. »

342/

Quant aux drones multirotors qui ont été équipés de bombes légères lors des exercices du Grand Prophète-16, il a précisé : « Ces bombes, qui pèsent environ 3 kilogrammes, sont conçues pour les forces terrestres pour mener des missions spéciales dans des zones inaccessibles et pour cibler des individus et des tranchées individuelles. La prochaine génération de ces bombes pèsera environ 5 kg, ce qui augmentera leur puissance destructrice et leur pénétration par rapport à la génération précédente. »

« Le dévoilement d’une nouvelle mine en bordure de route avec une grande force de destruction, ainsi que l’exploitation du système antimines “Vasel” compte au nombre d’autres acquis des forces terrestres du CGRI lors de ces manœuvres. Le système antimines Vasel est en fait une mine à projectiles qui est tirée sous forme de deux lanceurs depuis le lanceur vers les passages contaminés par des pièges explosifs et des champs de mines, et est capable de nettoyer les zones contaminées avec son explosion », a-t-il précisé.


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib