Le Centre islamique suédois dénonce fermement la profanation du Coran

Le Centre islamique suédois dénonce fermement la profanation du Coran

Le Centre islamique Imam Ali (AS) de Stockholm a condamné avec véhémence la récente profanation du Saint Coran par un politicien d'extrême droite.

"Ces derniers jours, nous avons été témoins de la répétition de l'acte odieux et dégoûtant de profaner le Coran et de brûler ce Livre sacré dans différentes villes suédoises", a déclaré le centre dans un communiqué.

Cette mesure "inhumaine" est répétée par quelques individus connus malgré les avertissements antérieurs de la communauté musulmane du pays, a-t-il déclaré, ajoutant : "Provoquer les sentiments des musulmans et des adeptes de l'islam et se moquer de leur livre saint ne profitera à aucun groupe ou communauté et est contraire au principe du respect mutuel des croyances ".

Profaner un livre qui contient des messages divins et qui est respecté par quelque 2 milliards de personnes à travers le monde est un acte inhumain, a souligné le centre.

Appelant la police et le gouvernement suédois à prévenir la survenance d'actes d'agression similaires, le centre a également demandé à la communauté musulmane d'éviter la violence dans ses manifestations.

Le chef danois du parti d'extrême droite Stram Kurs a brûlé un exemplaire du Livre sacré dans une région musulmane très peuplée de Suède.

Rasmus Paludan, accompagné de policiers, s'est rendu vendredi dans un espace public ouvert dans le sud de Linkoping et a déposé le Livre sacré musulman et l'a brûlé tout en ignorant les protestations des spectateurs.

Les protestations contre cet acte odieux sont devenues violentes après que la police a ignoré les appels précédents des manifestants pour arrêter le rassemblement d'extrême droite.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE