La police tire sur les partisans d'Al-Zakzaky et laisse 2 blessés

La police tire sur les partisans d'Al-Zakzaky et laisse 2 blessés

La police nigériane a de nouveau réprimé une manifestation visant à rejeter l'arrestation du dirigeant musulman nigérian Shaykh Ibrahim al-Zakzaky.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Des policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants réclamant la libération du religieux - le dirigeant du Mouvement islamique du Nigéria (IMN) - emprisonné depuis décembre 2015 avec son épouse, après une violente descente de police dans sa résidence à Zaria, dans le nord de l'État de Kadun.

La détention "illégale" et "à long terme" de l'éminent religieux musulman et de son épouse a déclenché de nombreuses manifestations au Nigeria, qui ont été brutalement réprimées.
 
Mardi dernier, les forces de sécurité ont tué deux manifestants pro-Zakzaky, lors d'affrontements devant l'Assemblée nationale du pays, après que des indignés aient tenté d'entrer au Parlement pour faire enregistrer une demande de libération de leur chef.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib