La Fondation international de Ashura condamne l'attaque contre les personnes en deuil d'Hosseini au Pakistan et au Nigéria

La Fondation international de Ashura condamne l'attaque contre les personnes en deuil d'Hosseini au Pakistan et au Nigéria

Dans un communiqué, la Fondation internationale Ashura a condamné l'attaque contre les personnes en deuil d'Husseini dans la ville pakistanaise de Bahawalnagar et la ville nigériane de Sokoto le jour de l'Achoura.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Une partie de cette déclaration se lit comme suit : « La Fondation internationale Ashura appelle les autorités pakistanaises et nigérianes à arrêter les auteurs de ce crime et à les punir sévèrement. Il appelle également les deux pays à protéger les mosquées, les Takayas et les cortèges de deuil pendant Muharram et Safar, et en prenant des mesures de sécurité, pour empêcher les opérations terroristes.

L'énoncé est le suivant :

Au nom d'Allah, le Miséricordieux, le Miséricordieux

L'attaque brutale et criminelle des terroristes wahhabites Takfiri contre les cortèges de deuil du Maître des martyrs, l'imam Hussein (as) à Bahawalnagar, au Pendjab, au Pakistan, et l'attaque militaire nigériane contre les personnes en deuil Husseini à Sokoto, au Nigeria sur Ashura, ont attristé le monde islamique et l'humanité inquiète.

Ces deux tragédies déchirantes - coïncidant avec l'anniversaire du martyre de l'Imam Hussein (as), de son honorable famille et de ses compagnons - par les disciples de Yazid à l'heure actuelle, montrent la poursuite des idées takfiri et sectaires dans ces deux pays, et à en même temps, la cruauté vindicative des agents du wahhabisme traître. En abusant de ces takfiris sanguinaires, les ennemis de l'Islam et leurs mercenaires ont cherché à détruire l'atmosphère d'unité et de paix entre les musulmans, et cette fois, ils ont pu cibler la communauté islamique au Pakistan et au Nigeria.

Condamnant fermement les deux incidents, exprimant ses condoléances aux familles des martyrs de Bahawalnagar et de Sokoto et exprimant sa solidarité avec les blessés dans les deux incidents, la Fondation internationale Ashura appelle les autorités pakistanaises et nigérianes à arrêter les auteurs de ces crimes et à les punir gravement. La fondation appelle également les deux pays à protéger les mosquées, les Takayas et les cortèges de deuil pendant le mois de Muharram et de Safar, et en prenant des mesures de sécurité, d'empêcher les opérations terroristes.

La fondation appelle également la communauté internationale et les organisations de défense des droits humains du monde entier à ne pas rester silencieuses face aux attaques terroristes répétées contre les adeptes de l'école AhlulBayt (as) au Pakistan et au Nigeria, à condamner ces crimes et à prendre des mesures continues contre les auteurs, les organisateurs, les soutiens financiers et armés de ces groupes takfiri - ainsi que les forces anti-islamiques de l'armée nigériane - et de prendre les mesures préventives et juridiques nécessaires.

Parlant du martyre tragique des disciples d'AhlulBayt (as) au Pakistan et au Nigeria, et souhaitant un rétablissement immédiat aux blessés de ces deux incidents, la Fondation internationale Ashura appelle Dieu Tout-Puissant à toujours hisser la bannière de la justice et de l'anti-tyrannie de l'Imam. Hussain (AS) dans le monde et pour déshonorer les criminels de ce monde et de l'au-delà.

Et bientôt les injustes assaillants sauront quelles vicissitudes prendront leurs affaires ! (Ash-Shu'ara, 227)

Fondation internationale Achoura

20 août 2021

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE