"L’Iran a fait un 4ème pas nucléaire, les autres partis n’ayant pas tenu ses promesses"

L’Iran a franchi la quatrième étape pour réduire ses engagements nucléaires après que les autres parties n’aient pas tenu leurs promesses, a déclaré le porte-parole de l’Assemblée.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Lors d'une conférence de presse tenue dans le complexe de rencontre Shahid Masud Alimohamadi, dans la centrale nucléaire de Fordo (centre de l'Iran), pour expliquer la 4ème étape franchie par l'Iran pour réduire ses promesses nucléaires, le porte-parole de l'Organisation de Behruz Kamalvandi, de l’Energie atomique iranienne (OEAI), a déclaré samedi que le réacteur à eau lourde pourrait être inversé si d’autres restaient indifférents aux promesses.

À cet égard, il a été souligné que les machines avancées à hautes capacités peuvent bientôt fonctionner.
 
Le porte-parole persan a souligné que les activités nucléaires de l'Iran étaient supervisées par l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA).

Il a également souligné que nous avions rassemblé la moitié des machines nécessaires à la restauration de la centrale nucléaire de Fordo, au centre du pays.

Notant que l’Iran a parcouru un long chemin ces derniers jours, il a affirmé que Téhéran restait attaché à ses promesses depuis le début de l’accord sur le nucléaire, scellé en 2015 et connu officiellement sous le nom de Plan d’action commun global (PIAC ou JCPOA) son acronyme en anglais).

"Notre industrie nucléaire travaille dur, nous avons payé un prix élevé", a-t-il ajouté.
 
Il a souligné que l'Iran produira des carburants pour les centrales électriques dans les années à venir.
 
"Les Etats occidentaux confirment en privé que l'Iran a raison, mais ils ne prennent pas de mesures pratiques", a-t-il souligné.

Ailleurs dans ses déclarations, il a fait référence à un inspecteur de l'AIEA qui avait été contaminé par du matériel suspect.
 
Il a souligné que l'Iran produira des carburants pour les centrales électriques dans les années à venir.

"Les pays occidentaux confirment en privé que l'Iran a raison, mais ils ne prennent pas de mesures pratiques", a-t-il souligné.
 
Le porte-parole iranien a souligné que la quatrième étape ne serait pas la dernière étape prise par l'Iran si ses homologues ne tenaient pas leurs promesses en matière nucléaire.

De même, il a noté que Téhéran prenait de grandes mesures pour atteindre les objectifs fixés par le chef de la révolution islamique d'Iran, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, dans le domaine nucléaire.
 
Soulignant que le secteur nucléaire iranien a subi de nombreux sabotages, le responsable persan a ajouté que le pays avait des expériences en matière de sûreté nucléaire.

Il a également dénoncé le fait que les ennemis cherchent à mettre l'Iran à genoux.
 
Selon le porte-parole de l'OEAI, les Européens ne sont pas en mesure d'entraver la coopération internationale de l'Iran.

"L'Iran a attendu un an pour réduire ses engagements nucléaires", a-t-il déclaré.
 
Kamalvandi a ajouté que les Etats-Unis, le régime israélien et ses alliés étaient pressés de détruire l'accord nucléaire.

Il a dit que les dialogues sont possibles si les parties sont sérieuses dans la résolution des problèmes.
 
"Aucun pays ne croit davantage aux mensonges israéliens sur le programme nucléaire iranien", a-t-il déclaré.

Nouvelles en développement ...

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE