L’armée iranienne menace d’attaquer Israël en cas de «moindre erreur»

L’armée iranienne menace d’attaquer Israël en cas de «moindre erreur»

Le représentant des forces armées iraniennes Abolfazl Shekarchi a menacé de frapper Israël s’il commet une «moindre erreur» en réagissant aux récents propos du chef d’état-major de Tsahal, le lieutenant-général Aviv Kokhavi.

L’Iran frappera les bases militaires israéliennes et les villes de Haïfa et de Tel Aviv si les autorités israéliennes font une erreur concernant l’Iran, a déclaré ce mercredi 27 janvier le général de brigade Abolfazl Shekarchi, porte-parole de l’état-major des forces armées iraniennes.

«Si nous voyons la moindre erreur […], nous frapperons les bases de missiles, qui, selon Israël, sont destinées à frapper l’Iran, et raserons les villes de Haïfa et Tel Aviv», a déclaré Shekarchi à IRIB.

Selon le général de brigade, les autorités israéliennes ne se rendent pas compte de la puissance des forces armées iraniennes.
Tsahal prépare des plans supplémentaires concernant l’Iran

Le 26 janvier, Aviv Kokhavi a estimé que l’accord sur le programme nucléaire iranien de 2015 était mauvais tant «sur le plan opérationnel que stratégique» et qu’il ne fallait pas permettre sa mise en œuvre.

S’exprimant lors d’une conférence en ligne organisée par l’Institut d’études de la sécurité nationale (INSS), à l’université de Tel Aviv, il a mis en garde les États-Unis contre un retour dans cet accord et a annoncé avoir ordonné de préparer plusieurs plans opérationnels supplémentaires pour faire face à la menace nucléaire iranienne.

Selon lui, permettre à l’Iran de poursuivre la réalisation de son programme nucléaire constituerait «une menace inacceptable» pour Israël et «conduirait à une prolifération nucléaire dans toute la région».

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib