Israël, suite et fin

Missiles sur al-Qods et les colonies, Jeep incendié..la résistance palestinienne venge al-Qods. ‘Israël’ riposte et tue 20 Palestiniens dont 9 enfants. Les factions de la résistance palestinienne dans la bande de Gaza ont lancé un appel en faveur de la mobilisation générale, en Cisjordanie et dans les territoires palestiniens de 1948, soulignant qu’elles continueraient la bataille pour la défense de la ville d’al-Qods et du quartier de Cheikh Jarrah.


Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : A l'expiration de l'ultimatum de la Résistance palestinienne contre Israêl lundi à 18 heures heures locale, Israël à qui elle a exigé de se retirer de la Mosquée d'Al Aqssa, de cesser e harceler les palestiniens de Qods, de traquer, d'enlever, de blesser et de tuere les palestiniens de la Cisjordanie, une nouvelle page a touré dans l'histoire de la Résistance. Alors que l'armée sioniste prétendait maintenir la tenue d'un exercice militaire polymotphe à l'effet de faire face à l'axe de la Résistance, le front sud embrasa avec le tir de près 150 roquettes et missiles et ce en à peine quatre heures. vers minuit, Israël déclara avoir suspendu son méga exercice puisque un seul front a suffi pour le mettre au pas. Voici la chronique très significative de cette folle nuit de 10 mai. 

Quelques minutes après la fin de l'ultimatum, les Brigades d’al-Qods du Jihad islamique revendiquaient une attaque contre une Jeep israélienne à l’est de Gaza, au moyen d’un missile téléguidé Kornet. Elles en ont diffusé les images deux heures plus tard précisant qu’il transportait à son bord une délégation israélienne présidée par le responsable d’une unité des renseignements du bataillon de Gaza . « La résistance a accepté de soutenir al-Qods et son peuple et d’adresser un message  sur le terrain avec le feu et le canon. L’ennemi doit attendre une réponse à chaque instant, et il doit lever la main d’al-Qods et cesser son terrorisme», a déclaré le Jihad islamique. Par la suite, plusieurs salves ont été de tirées. Certaines ont été revendiquées par les Brigades Salaheddine selon lesquels elles ont visé les colonies d’Ashkelon, de Sederot, et de Kfar Azat. Alors que les brigades al-Qods ont revendiquées aussi 30 tirs contre Sederot  et un missile Badr3 contre Ashkelon. Le correspondant de la télévision al-Mayadeen a indiqué que les sirènes d’alarme ont retenti dans cette colonie et les abris ont été ouverts.

Selon al-Mayadeen Tv, entre 18H et 19h15, les factions de la résistance palestinienne avaient tiré 10 salves de roquettes vers les colonies israéliennes. Alors que le Hamas indique que plus de 100 roquettes ont été tirées au total ce lundi depuis la bande de Gaza vers « Israël », en réponse à ses crimes et à son agression contre la ville sainte. Vers 2:27, les médias israéliens ont rendu compte de 200 roquettes qui ont été tirées sur ‘Israël’ depuis la bande de Gaza. Les écoles israéliennes ont décidé de fermer leurs portes à un rayon de 40 km de la bande de Gaza. Peu après minuit, des raids israéliens ont pilonné des terres agricoles à l’est de Khan Younès au sud de la bande de Gaza. Il a aussi été question d’un raid contre un point d’observation de la résistance dans le secteur central de la bande de Gaza. Vers 00:18, les brigades Qassam lançaient un deuxième ultimatum aux Israéliens:  » si l’ennemi ne brise pas le siège des Palestiniens stationnés dans la mosquée al-Aqsa , il doit attendre notre riposte dans deux heures ». « Tant que l’agression se poursuit contre notre peuple, la résistance restera en combat avec l’occupation. l’occupation ne pourra pas briser la volonté de la résistance ni changer les équations ni les règles d’engagement que la resistance a imposées », a déclaré le dirigeant du Hamas Fawzi Barhoum pour al-Mayadeen Tv.

Mais le front sud n'est qu'un seul défi lancé à Israël, les palestiniens pris en otage dans les territoires occupés, dits "Arabes d'Israël" ayant eux aussi aux côté des palestiniens de Qods adhéré le mouvement : Les médias israéliens  ont fait état de troubles et d’affrontements dans les villes et localités arabes des territoires de 1948, dont Oum al-Fahm, Haïfa, al-Ramlat, Bir Sabaa (Beer Sheva) Kafar Manda, et al-Lad . Dans cette dernière située à 38 km au nord-ouest d’al-Qods, un palestinien, Mohamad Nassir  a été tué par un colon, a indiqué le correspondant d’al-Mayadeen. Trois autres palestiniens sont blessés, dont un grièvement.  Les manifestants y ont arraché le drapeau israélien d’un poteau et l’ont remplacé par le drapeau palestinien. En Cisjordanie occupée, des manifestations ont été organisées dans plusieurs régions. L’une d’entre elle s’est dirigée depuis Ramallah jusqu’au check-point militaire israélien de Qalandia qui sépare cette ville de celle d’al-Qods et des affrontements y ont éclaté.

Dernières évolutions ce mardi 11 mai: l’armée israélienne a annoncé le lancement d’une offensive militaire baptisée « Le gardien des clôtures » contre la bande de Gaza . Et les factions de la résistance ont menacé « d’une riposte plus cinglante », a rapporté al-Jazeera net. « Nous avons accumulé notre puissance pour protéger notre peuple. Nous ne les abandonnerons jamais, quel que soient les conséquences. Notre armement est au service de tout notre peuple. Ce lâche ennemi devrait savoir que le temps d’isoler al-Qods et al-Aqsa est révolu à jamais. Nous rassurons les fils de notre peuple en général et d’al-Qods en particulier que la résistance ne les décevra pas et qu’elle restera leur bouclier et leur épée », a assuré la cellule commune des factions de la résistance palestinienne dans un communiqué publié vers 2:15, ce mardi. Autre décision israélienne: l’armée a décidé de suspendre les plus grosses manoeuvres militaires de l’histoire de l’entité sioniste baptisées Véhicules de feu. Elle les avait entamées le dimanche 9 mai, pour simuler une guerre sur plusieurs fronts, contre le Hamas et le Hezbollah entre autres.

342/

Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020