Israël rayé de nos calculs

Israël rayé de nos calculs

« Nous nous sommes renforcés pour vaincre les États-Unis et quand nous avons accumulé de telles puissances pour le plus grand empire militaire du monde, les pouvoirs plus petits tels que le régime sioniste n’entrent plus dans nos calculs », a déclaré le commandant du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI).

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le mardi 21 septembre, le général Hossein Salami a déclaré que la nation iranienne avait réussi à briser les sanctions et à éloigner l’ennemi de ses objectifs. 

« Plus l’ennemi tente de s’approcher de la nation iranienne, plus il s’éloigne d’elle et c’est en raison de l’esprit de résistance qui coule au sein de notre société depuis l’époque de la Défense sacrée. »

Le commandant en chef du CGRI a souligné que les ennemis de l’Iran se trouvaient sur la pente du déclin. 

« Grâce à notre leader, notre grande nation, la Révolution islamique, l’islam et la bénédiction divine, nous sommes gagnants (…). »

Le général Salami a continué : « Nous nous sommes renforcés pour vaincre les États-Unis et quand nous avons accumulé de telles puissances pour le plus grand empire militaire du monde, les pouvoirs plus petits tels que le régime sioniste n’entrent plus dans nos calculs. »

En appui aux déclarations du commandant en chef du CGRI, on ne manque pas de développements concrets à évoquer, le dernier en date étant le transfert du combustible iranien vers le Liban sous le nez des Israéliens.

Au Liban, du carburant acheté à l’Iran continue d’être distribué parmi les hôpitaux, les boulangeries, les maisons de retraite, etc. 

Jeudi 16 septembre, l’arrivée des camions-citernes, chargés du carburant iranien, a suscité une vague de liesse chez les Libanais.  

Aujourd’hui, le site web al-Ahed a publié un reportage à propos de la distribution de ce carburant à Nabatieh, une ville du sud du Liban. « Le carburant iranien a réanimé les établissements publics à Nabatieh », a rapporté al-Ahed. 

Le reportage souligne que le carburant est distribué parmi les hôpitaux, les puits d’eau, les maisons de retraite et les établissements pareils. 

Selon le site web el-Nashra, le premier camion-citerne transportant du carburant iranien est arrivé ce mardi à al-Maniya, au nord du Liban et près de Tripoli. Le camion-citerne a été accueilli par des Libanais qui s’étaient rassemblés devant un hôpital public. 

La chaîne de télévision al-Manar a, pour sa part, diffusé un reportage sur la distribution du carburant iranien parmi les hôpitaux, les boulangeries et les puits d’eau. 

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114