Israël admet son inefficacité face à la Résistance!

Israël admet son inefficacité face à la Résistance!

Selon le site web d’information Rai al-Youm, de nombreux experts militaires du régime sioniste ont averti contre le manque de préparation de l’armée israélienne et de son front intérieur à entrer dans une prochaine guerre, soulignent que si les troubles ne s’arrangent pas rapidement, tout sera difficile et catastrophique pour Israël.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Isaac Burke, officier de réserve dans l’armée du régime d’occupation a qualifié la guerre d’octobre 1973 d’un tournant majeur pour les Israéliens. Ce dernier a également ajouté : « Après notre victoire dans la guerre de 6 jours, nous pensions qu’on était les plus forts et les meilleurs au monde. Mais nous n’avons pas réussi à nous préparer pour la prochaine guerre, alors on a reçu des coups douloureux durant les trois premiers jours, puis Israël a changé. »

Selon l’officier sioniste, Israël n’a pas tiré leçon de ces événements, et n’a pas réussi à se préparer pour une prochaine guerre.

« À l’époque, le ministre israélien de la guerre, Moshe Dayan, avait déclaré que l’armée égyptienne n’avait aucune chance de gagner contre l’armée israélienne », a-t-il évoqué rappelant qu’après la fin de la guerre, il est devenu clair que les propos de Dayan étaient faux et peu fiables. En effet, c’est devenu une culture en Israël de répéter toujours les mêmes erreurs.

« La situation militaire est à son pire niveau depuis plusieurs décennies, et Israël aura des ennuis dans toute future guerre en raison du manque de préparation de son armée », a-t-il déclaré. L’armée israélienne n’a pas connu une si mauvaise situation depuis 1965.

Isaac Burke a également publié un rapport important sur le manque de préparation de l’armée israélienne dans des guerres à venir. Dans ce rapport, il a accusé les responsables et les officiers de l’armée d’avoir détourné l’opinion publique en ce qui concerne l’état de préparation de l’armée.

Le rapport annonce que l’armée israélienne souffre d’une faiblesse extrême et du déséquilibre, ce que les responsables militaires israéliens cherchent à recouvrir.

Le rapport qualifie le Hezbollah libanais comme le principal ennemi d’Israël, affirmant que le Hezbollah dispose d’un arsenal d’armes plus important que ceux de nombreux pays, et que son implication dans la guerre en Syrie avait fortement effrayé les officiers israéliens.

Dans son rapport, Isaac Burke a souligné que la plus grande préoccupation d’Israël était l’incapacité des forces terrestres de l’armée contre le Hezbollah et le déclenchement d’une guerre sanglante entre les forces du Hezbollah et les bataillons blindés de l’armée israélienne.

« Israël est maintenant confronté à une menace existentielle qui n’existait pas auparavant », a-t-il poursuivi, soulignant qu’Israël était désormais exposé à 3 000 roquettes par jour auxquelles il ne s’est pas du tout préparé.

De son côté, un membre du bureau politique du mouvement de la Résistance islamique (Hamas) a souligné que le régime d’occupation tentait d’encercler les forces de la Résistance à Gaza, mais qu’il avait échoué à cet égard.

Selon l’agence de presse palestinienne Sama, Mahmoud al-Zahar, membre du bureau politique du Hamas, rejetant les prétentions des dirigeants sionistes sur la situation à Gaza a précisé qu’elles faisaient partie du projet israélien ; la sécurité contre la nourriture et le médicament.

Al-Zahar a ajouté : « Il est impossible de déposer nos armes. Nous n’accepterons pas le caractère de mendicité que réclame le régime sioniste. »

Plus tôt, le ministre israélien des Affaires étrangères, Yaïr Lapid avait déclaré qu’Israël devrait offrir à Gaza un plan économique pluriannuel en échange de l’arrêt des frappes. Il avait discuté de ce plan avec plusieurs dirigeants, entre autres, les ministres des Affaires étrangères de la Russie et des États-Unis, et des responsables égyptiens, de l’Union européenne et certains États du golfe Persique.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114