Irak: l'US Army frappée

Irak: l'US Army frappée

Les sources irakiennes ont rapporté ce mardi 2 mars qu'un convoi logistique de l'armée américaine avait été pris pour cible dans la province irakienne de Babel.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : La chaîne Al-Alam Al-Maqawim a rapporté que le convoi US avait été pris pour cible dans la ville de Hillah, dans le sud de la province de Bagdad. Livrant la même version des faits, la chaîne Al-Mayadeen a annoncé que le convoi militaire appartenait à la coalition américaine et qu’une bombe avait explosé sur son passage.

Aucun groupe n'a encore revendiqué cette attaque. Ces derniers mois, les convois transportant du matériel logistique pour les troupes américaines stationnées dans diverses bases militaires en Irak ont été visés à de nombreuses reprises par les bombes déposées en bordure de routes. Ces convois entrent en Irak principalement depuis la frontière syrienne à l'ouest ou la frontière koweïtienne au sud..

Dans ce droit fil, Abu Ahmad al-Basri, un des dirigeants de la coalition de l’Etat de droit en Irak, a tenu à réagir à la récente attaque américaine contre les positions des Hachd al-Chaabi près (Unités de mobilisation populaire) de la frontière syrienne, sans manquer de dire que les Américains pourraient suivre trois principaux objectifs en menant cette attaque qui fait partie d’une série d’attaques précédentes.

Et lui de préciser qu’il s’agit d’une tentative qui vise en premier lieu à saper les capacités des Hachd al-Chaabi, qui sont une organisation officielle, nationale et de sécurité affiliée au gouvernement irakien; à miner en deuxième lieu les mesures de sécurité entreprises par les Hachd le long des frontières pour bloquer la voie à ceux qui veulent pénétrer en Irak via les frontières et troisièmement, à créer des brèches à la frontière pour faire infiltrer plus de terroristes au fin fond du territoire irakien. »

Selon lui, les tentatives américaines d’affaiblir les Hachd al-Chaabi seront vouées à l'échec, car cette organisation a vaincu Daech et libéré des villes et des villages irakiens. Par conséquent, toutes les conspirations contre cette organisation échoueront. « Les États-Unis ont commis de graves erreurs en ciblant une institution nationale et gouvernementale et ont provoqué le mécontentement du peuple irakien en raison de violations répétées de la souveraineté nationale », a fait remarquer le dirigeant de la coalition de l’Etat de droit.

De même, les forces sécuritaires et militaires irakiennes ont lancé leur opération contre les terroristes de Daech et d'Al-Qaïda dans la province de Diyala.

Dans le cadre de poursuivre et cibler les résidus de Daech, les forces de sécurité et militaires irakiennes ont lancé mardi une opération au sud de la ville de Baqoubah, dans la province de Diyala à l'Est irakien, a déclaré une source de sécurité à Shafaq News.

Elle a indiqué que l'opération avait commencé à partir de deux axes au sud de Baquba. Selon la source, l’armée et les forces aériennes de l’Irak ainsi que la police irakienne sont impliquées dans l'opération.

L'opération a commencé après que des éléments de Daech ont ciblé des bergers dans les villages autour d'alentour par le tir des obus de mortier. Des habitants locaux dont les villages avaient été visés par 13 obus de mortiers de Daech, ont mis en garde contre le retour de la violence dans la région.

Après la chute de Saddam Hussein, cette zone a été parmi les premières régions où des éléments terroristes d'Al-Qaïda ont commencé à opérer.

Les responsables de la région soulignent que si l’on ne fait face à la menace de Daech dans la région et que la sécurité n'y est pas rétablie, les habitants locaux seront forcés de quitter leurs maisons.

342/

Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020