Irak : drones français pour tuer Kazemi

Irak : drones français pour tuer Kazemi

Après un attentat manqué à la vie du Premier ministre irakien, un expert en sécurité irakien a révélé que les drones utilisés dans l’attentat avaient été fabriqués en France.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans un entretien jeudi soir sur l’antenne de la chaîne satellite « Dijlah »,  l’expert en matière de sécurité et d'affaires politiques, Kazem al-Hajj, a donné des éclaircissements sur des drones qui ont récemment visé la maison du Premier ministre irakien Mostafa al-Kazémi.

Évoquant les caractéristiques du drone et sa capacité à transporter des roquettes, l'analyste irakien a indiqué  que les drones en questions étaient fabriqués en France, selon la chaîne télévisée.

« Les drones ont décollé d’une base américaine près du domicile d'al-Kazémi » selon Dijlah TV.

La chaîne satellite a diffusé la nouvelle alors que les médias irakiens ont rapporté dimanche matin que des coups de feu et des explosions avaient été entendus dans la zone verte de Bagdad et que le domicile du Premier ministre Mustafa al-Kadhimi avait été attaqué par des drones inconnus.

Le ministère irakien de l'Intérieur a annoncé plus tard que trois drones avaient été impliqués dans l’attentat manqué contre al-Kazémi. Le porte-parole du ministère irakien d l’Intérieur, le général de division Saad Maan, a qualifié cet acte de terroriste et de rejeté.

L'attaque de dimanche matin sur la maison  d’al-Kazémi a entraîné de nombreuses réactions à l’échelle intérieure et internationale. Lors d'un entretien téléphonique avec son homologue irakien, le ministre des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, tout se disant satisfait quant à l'état de santé du Premier ministre irakien, visant une tentative d'assassinat dimanche matin, a déclaré que de tels actes vont à rebours de la stabilité du pays voisin.  Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saeed Khatibzadeh, pour sa part, a condamné l’attentat manqué à la vie du Premier ministre irakien et a souligné la position ferme et cohérente de la République islamique d'Iran en faveur de la stabilité, de la sécurité et de la tranquillité en Irak.

Le secrétaire du Conseil suprême de sécurité nationale, l’amiral Ali Shamkhani, a tweeté dimanche matin : « Une tentative d'assassinat dont faisait l’objet al-Kazémi est une nouvelle conspiration orchestrée dans les tink thank occidentaux. Le soutien aux groupes terroristes et l'occupation de l’Irak n'ont eu pour effet que de l'insécurité, de la discorde et de l'instabilité de l’Irak ».

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE