Irak: "Arme stratégique" US ciblée!

Irak:

En Irak, les USA avec leurs au moins 7000 effectifs, 5 bases aériennes d'envergue, une ambassade-base barricadée par un bouclier humain baptisé Zone Verte en sont désormais à procéder à des assassinats ciblés! A Babel, au sud de l'Irak, les terroristes à la solde de l'US Army,

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : les mêmes qui ont tenté ce lundi une nouvelle infiltration à Al Anbar avant qu'une quinzaine d'entre eux y laissent leur peau ont ouvert le feu sur un véhicule avec à son bord le commandant en chef des Hachd pour la région de Babel. La fusillade a provoqué un accident qui a été fatal au commandant. Exclu de facto du ciel de l'Irak, totalement ligoté au sol sur l'ensemble du territoire irakien où leurs convois logistiques sont régulièrement visés, les Yankee ont à choisir l'une des deux options: rester et s'épuiser sous les coups de missiles et de drones ou prendre la poudre d'escampette.  Un changement de statut de "militaire" en "formateur" ou ce qui revient au même, un passage aux opérations spéciales saura-t-il sauver la peau aux Yankee? Visiblement non sinon comment comprendre ce déploiement précipité des milliers de soldats sur les frontières jordaniennes avec l'Irak et la Syrie.  Au fait les Yankees cherchent à se positionner aussi loin que possible des missiles et des drones de la Résistance irakienne. Depuis avril, une dizaine d'attaques au drone ciblant les bases aériennes de Harir, d'Ain al-Asad, de Victory , les QG de la CIA et du Mossad, ...ont prouvé au Pentagone que tout ce que l’Amérique peut faire c'est du sabotage. Aucune campagne aérienne d'envergue, aucune opération terrestre même pas des tirs de MQ-9 ...en Irak la Résistance les ayant parfaitement dans son poigne. En Jordanie les USA viennent de s'emparer littéralement du sol, de l'air et du ciel jordanien. 14 bases aériennes de Jordanie qui passent ainsi sous la férule US avec la capacité d'opérer sur 75 pour-cents des territoires jordaniens. Mais en tout ceci il y a un aveu d'échec qui n'échappe à aucun observateur : la toute puissante arme US a fui les drones et les roquettes irakiens. 

Mais une base-arrière grandeur nature de taille de la Jordanie saura-t-elle réellement procurer aux Yankee la capacité de projection qu'ils ont perdue en Irak et qu'ils viennent de perdre en Syrie où ils ont été ciblés a Deir ez Zor? En mai le ciel jordanien a été ouvert à plus d'une reprise sur les drones de la Résistance irakienne et le roi Abdellah II l'a d'ailleurs reconnu. Ce  1er août, un convoi de ravitaillement de la coalition dirigée par les États-Unis a été attaqué alors qu'il traversait la province d'al-Diwaniyah, dans le sud de l'Irak.

 La chaîne Telegram de Sabereen News, proche de la Résistance irakienne, a fait savoir que le convoi avait été visé par un certain nombre d'engins.

Le convoi, qui se dirigeait vers la base aérienne d'Aïn al-Asad dans la province d'al-Anbar, transportait des véhicules blindés Humvee ainsi que des "armes stratégiques". Moins de deux heures après l'attaque, deux autres convois de ravitaillement de la prétendue coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis ont été pris pour cible près de la ville de Hillah, dans la province centrale de Babylone.

Trois attaques en moins d'une heure dont l'une contre des armes stratégiques US! S'agit-il de Patriot, de MQ-9, de missiles JDAM...? Toujours est-il que le 29 juillet, quatre autres convois de ravitaillement ont été attaqués à Babylone, al-Diwaniyah et la province de Dhi Qar. Le 30 juillet, un autre convoi est attaqué à Babylone. 

La récente tentative américaine de renommer sa présence militaire en Irak en tant que « mission d'entraînement » a intensifié la colère et la riposte. Cette Résistance-là ira traquer les Yankee jusqu'en Jordanie et même au-delà.....

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114