Imam Khamenei: Les sionistes ne comprennent que le langage de la force, les Palestiniens devraient construire le pouvoir

Imam Khamenei: Les sionistes ne comprennent que le langage de la force, les Palestiniens devraient construire le pouvoir

Le chef de la révolution islamique, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, affirme que le régime sioniste d'Israël «ne comprend que le langage de la force», exhortant les Palestiniens à accroître leur pouvoir et leur capacité de résistance pour affronter l'ennemi. Le chef de la révolution islamique, l'ayatollah Seyed Ali Khamenei, affirme que le régime sioniste d'Israël «ne comprend que le langage de la force», exhortant les Palestiniens à accroître leur pouvoir et leur capacité de résistance pour affronter l'ennemi.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Les Palestiniens «doivent accroître leur pouvoir et leur [capacité de] résistance pour forcer les criminels à se rendre et à mettre fin à leurs mesures violentes», a déclaré l'ayatollah Khamenei lors d'une vidéoconférence à des représentants de groupes d'étudiants originaires de diverses universités iraniennes.

«Les crimes violents et cruels des sionistes [se déroulent] sous les yeux des peuples du monde, et tous devraient être à la hauteur de leurs devoirs en les condamnant», a affirmé l'ayatollah Khamenei.

L’agression et les violations du régime israélien contre les Palestiniens ont connu un pic choquant depuis le début du mois de jeûne musulman du Ramadan.

Depuis le début du Ramadan, l'armée israélienne et les colons illégaux ont lancé des mesures de répression brutales contre les Palestiniens dans tout le territoire occupé de Cisjordanie. La plus grande partie de la violence a visé la ville sainte de Jérusalem al-Qods, où les militaires et les colons ont tenté d'empêcher les Palestiniens de se rassembler et d'accomplir leurs devoirs religieux.

Les mesures barbares ont vu le régime attaquer des milliers de fidèles palestiniens dans l'enceinte de la mosquée al-Aqsa dans la vieille ville d'al-Qods.

Pendant le ramadan également, les militaires ont attaqué le quartier d'al-Qods de Sheikh Jarrah, essayant de forcer les Palestiniens à quitter leurs maisons.

Le régime a également mené de nombreuses attaques contre la bande de Gaza bloquée à Tel Aviv, dont les habitants se sont soulevés en solidarité avec leurs compatriotes palestiniens à al-Qods.

Tout en exprimant ses profonds regrets face aux brutalités, le dirigeant a salué la vigilance, la fermeté et la détermination de la nation palestinienne à faire face aux crimes du régime.

Les groupes ont jusqu'à présent tiré des centaines de roquettes vers les territoires occupés, dont certaines ont volé jusqu'à al-Qods lui-même. La dernière étape des représailles a visé les villes d'Ashkelon et d'Ashdod au nord de la bande de Gaza, tuant deux Israéliens et en blessant plus de 90 autres.

L'ayatollah Khamenei a également évoqué une autre tragédie qui a récemment affligé le monde musulman, à savoir les explosions qui ont visé des écolières dans la capitale afghane Kaboul.

«Que la damnation de Dieu arrive» à ceux qui ont commis l’atrocité, a dit le chef, condamnant fermement l’incident qui a tué 85 personnes et en a blessé près de 150 autres.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020