Gaza: 1er F-16 israélien abattu!

Gaza: 1er F-16 israélien abattu!

Les "Evadés" de Gilboa, ré-arrêtés ou pas, ont-ils pour mission de donner un coup de grâce à ce qui reste de l'imbattable armée de l'air sioniste, 4 mois après l'opération Epée de Qods?

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Il est vrai qu'en mai plus d'un mythes, forgés autour de cette "imbattable armée de l'air d'Israël" est parti fumée au point tel qu'au dixième jour d'un conflit qui n'a duré en tout pour tout que 11 jours Netanyahu en a été à cogner la tête au mur US et à supplier qu'on lui envoie à la fois des missiles intercepteurs, des GBU et des JDAM supplémentaires mais que le Pentagone, voyant les vagues de missiles et de roquettes de Gaza qui s'amplifiaient curieusement à mesure que Gaza s'enfonçait sous des tonnes de bombes, a bien compris d'abord l'absurdité de la démarche et son dangerosité, puisqu'Israël n'allait pas survivre si le Metro de Gaza se mettait à vider son contenu sur les colonies sionistes.

Trêve signée,  "Bibi" fut liquidé et les Américains s'en sont allés chercher des plans B pour parer les séquelles car cela se voyait à des milliers de kilomètres, Gaza avait changé : ce n'était pas le Gaza des Frères musulmans mais celui de la Résistance agissant suivant un plan de guerre parfaitement synchrone avec le Hezbollah et la Syrie, innovant en tactique aussi bien qu'en stratégie. En 11 jours l'entité sioniste a vu ses ports et ses aéroports totalement bloqués, ses sites offshore fermés, ses bases aériennes passées sous les tirs de missiles, sa DCA multicouche totalement bousillé et confondu au point de tirer en direction des avions amis. Or en chose militaire ce sont des "acquis" qui restent, qui ne s'effacent pas et surtout qui évoluent dans le temps.

Mardi, Le journal israélien Yedioth Ahronoth a révélé que le groupe de six n'était que la pointe de l'iceberg et qu'en effet il y a eu 11 "prisonniers" qui ont participé au creusement de ce tunnel, bref un ouvrage réellement collectif auquel tous les palestiniens avaient porté leur contribution : " Dix des prisonniers palestiniens de la prison israélienne de Gilboa étaient au courant du creusement d'un tunnel destiné à un plan d'évasion. l'inadvertance des services de renseignement israélien est synonyme d'un échec majeur de ces services au sein de l'autorité pénitentiaire....L’évasion a été filmée en temps réel par les caméras de sécurité de l’établissement, mais personne ne les surveillait au moment de l’évasion. Le gardien qui se trouvait dans la salle de contrôle à ce moment-là serait soupçonné d’avoir regardé la télévision et de n’avoir remarqué ni le flux en direct de l’évasion des six détenus ni le système d’alerte qui a été activé. Un reportage de la Douzième chaîne a donné lundi une version différente, affirmant qu’un seul gardien avait la tâche « impossible » de surveiller des dizaines de caméras de sécurité et qu’il avait donc manqué l’évasion."

Curieuse cécité que celle ayant frappé les gardiens de Gilboa et qui renvoie point par point à cet aveuglement choc des radars de Dôme de fer, pendant les 11 jours de la bataille de mai! En effet, depuis le 6 septembre, date à laquelle la grande évasion a eu lieu, il y a un aspect que peu de sources sionistes a osé aborder : les tirs de roquettes de Gaza. Et pourtant il se pourrait que cette évasion n'ait in fine autres objectifs que de miner davantage les capacités aériennes d’Israël. 

Ce 15 septembre, des dizaines de drones sionistes survolent le ciel de Nazareth et d'autres localités de la Palestine historique à la recherche de deux introuvables "fugitifs", signe que les contingents au sol sont à court d'idée et de moyen. C'est important en ces temps de basculement de la donne aérienne au Moyen Orient où drones et missiles du camp d'en face ont réussi à mettre au pas avions israéliens et américains. C'est d'autant plus important que le ministre sioniste de la Guerre Gantz, en est à frapper à la porte de la Russie et de la Chine pour qu'elles rejoignent la campagne anti-Résistance et fassent en sorte que les drones "précis et mortels" made in Iran ne réapparaissent pas à Gaza! Mais l'affaire Gilboa n'a pas servi qu'à prouver l’inefficacité des drones sionistes. 

Le lundi 13, et c'est DEBKAfile, site proche du renseignement de l'armée sioniste qui le rapporte, " des Palestiniens de la bande de Gaza ont tiré un missile sur Israël aux premières heures du matin, la deuxième offensive en l’espace de quelques heures. C'était  la troisième nuit consécutive où des missiles étaient lancés en direction du sud d’Israël. Dimanche matin les sirènes d’alerte au missile avaient résonné dans toutes les colonies de peuplement frontalières de la bande de Gaza ainsi qu’à Sdérot, obligeant des milliers de colons à se réfugier dans les abris anti-aériens. Trois colons ont été blessés alors qu’ils se précipitaient vers les abris, selon les médecins. Israël a procédé à des frappes militaires contre le Hamas, vendredi et samedi" 

Et DEBKA d'ajouter : " Les tirs de roquette de dimanche ont été la quatrième attaque de ce type dans le sud d’Israël depuis l’affrontement du mois de mai qui avait opposé Israël aux groupes palestiniens  dirigés par le Hamas. Les tensions entre Israël et le Hamas se sont accrues, ces dernières semaines. Tout ceci n'a rien de nouveau. L'innovation a été au contraire le lancement du quatrième missile depuis Gaza.

Jusqu'à présent, les palestiniens avaient l'habitude de tirer un ou deux missiles et de se retenir un moment, en attendant que les frappes de représailles israéliennes passent, avant de lancer leur prochaine offensive avec des missiles et des roquettes ou des ballons incendiaires. Lundi, ils ont carrément changé de tactique et la quatrième attaque balistique de Gaza a eu lieu en pleine campagne d'attaque israélienne! C'est une évolution fort inquiétante pour une armée de l'air israélienne qui le 20 août et le 1er septembre, a vécu la même surprise dans le ciel de la Syrie quand la DCA syrienne a lancé en pleine campagne de frappe israélienne des SA-5 qui ont percé le ciel de la Jordanie pour tomber  tour à tour dans la mer Morte puis à Gush Dan non loin de Tel-Aviv".  

Décidément Gilbao s'inscrit dans le prolongement de l'Epée de Qods, et fait écho à cette extraordinaire capacité de riposte qui a fait que l'armée syrienne, outre le fait d'intercepter les missiles air-sol entrant d'Israël, se met à infliger une riposte balistique à des raids aériens israéliens. Cela veut dire très clairement que le ciel Gaza, se met désormais au diapason avec celui de la Syrie ou ce qui revient au m^me, il existe une couverture radar qui permet que les missiles intercepteur suivent les chasseurs agresseurs israéliens.

DEBKA n'ose pas le reconnaître vertement mais en réalité le Metro de Gaza s'est doté de la capacité d'interception, quitte à verrouiller sur les chasseurs israéliens! Cette capacité, le commandant en chef de l'armée de l'air israélienne en fait l'expérience, lui qui, lors d'un entretien avec la chaîne 12 fin mai avait avoué que "Gaza a des missiles qui ont failli frappé nos chasseurs". C'est énorme, c'est mortel autant que l'évasion de Gilboa... L'entité est loin d'être à même de voir le bout du tunnel.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114