France : début des travaux de la construction de la Grande Mosquée de Metz

Le chantier de plus de 5000m² de la Grande Mosquée de Metz a officiellement débuté ce samedi 18 décembre, le long du Boulevard de la Défense.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : C’est une étape importante qui doit aboutir à la construction de trois grands pôles cultuels, éducatifs et de services pour un coût de 15 millions d'euros.
 
Un premier coup de pelle inauguré comme l'une des grandes étape de la construction de la Grande Mosquée de Metz, lancée ce samedi 18 décembre en grande pompe devant plus de 200 personnes, élus, représentants du culte musulman et consuls. Les travaux s'étalent sur plus de 5.000m², le long du Bd de la Défense, entre le quartiers de Plantières Queuleu et Borny, avec l'ambition de bâtir la plus grande mosquée de la Lorraine, dont la une première partie doit voir le jour pour 2024. 
 
Lieu de prière et de rencontre
Le site pourra accueillir jusqu'à 4.000 fidèles, comme Chemama, 73 ans, émue aux larmes par le lancement du chantier : "Il y a beaucoup d'émotions, c'est quelque chose qu'on attend depuis des années. Les gens, de tous les côtés, vont venir et apprendre la religion musulmane." L'attente est grande car Metz compte pour le moment des salles de prière plutôt que de réelles mosquées à part entière. 
 
"Des mosquées un peu bricolées", décrit François Grosdidier, le maire de Metz, et donc les musulmans de Metz ont besoin d'un lieu de culte digne et sûr comme les pratiquants des autres religions." En plus d'un lieu de culte, la mosquée sera pourvue d'un musée, d'une salle de spectacle, une libraire et tout un pôle culturel. Un lieu qui favorisera la rencontre et qui ne sera pas réservé qu'aux musulmans.
 
Obtenir les financements
Pour aboutir, le projet a besoin de 15 millions d'euros de financement. Les fidèles ont déjà donné des promesses de dons, mais le président de la mosquée, Mohamed Hicham Joudat, veut saisir toutes les opportunités : "Le régionale, le nationale et l'internationale. Mais toujours en respectant deux principes : la transparence des financements et le refus de toute ingérence d'un pays qui va financer ou nous donner de l'argent." En juin dernier, la charte des grands principes de l'Islam de France a également été signée. Elle donne un cadre aux valeurs de l'Islam dans le respect de celles de la République. 

Lors de sa prise de parole, le président de la mosquée est revenu longuement sur l'Histoire des musulmans en France, et particulièrement en Lorraine. Il a fortement critiqué les discours tenus par certains candidats de droite et d'extrême droite à la présidentielle de 2022. "Il y a beaucoup d'amalgame entre l'Islam, les musulmans et le terrorisme. Un discours qui essaye d'attirer des voix en montrant que l'Islam est un danger", décrit Mohamed Hicham Joudat. De nombreux fidèles espèrent que cette nouvelle mosquée permettra de mieux combattre les apriori négatifs sur l'Islam. 
342/

Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE