Fils d'Al-Zakzaky: Il n'y a pas d'option pour sauver la vie de mon père

Fils d'Al-Zakzaky: Il n'y a pas d'option pour sauver la vie de mon père

Le fils du dirigeant musulman Cheikh Ibrahim al-Zakzaky met en garde contre la détérioration de l'état de santé de son père, détenu depuis plus de trois ans.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Al-Zakzaky et son épouse ont été arrêtés en décembre 2015 après une violente descente de police dans leur résidence à Zaria, dans le nord de l'État de Kadun. Pendant la répression brutale, trois de ses fils ont perdu la vie, sa femme a été grièvement blessée et plus de 300 de ses partisans ont été tués.

Samedi, son fils, Mohamad, s'est dit surpris par l'aggravation de l'état de santé de son père après sa visite, et a souligné qu'il devrait être hospitalisé immédiatement.

"Ils ont retrouvé des taux élevés de plomb et de cadmium dans le sang", a déploré le fils du dirigeant du Mouvement islamique du Nigéria (IMN, pour son acronyme en anglais), ajoutant que des médecins ont déclaré il y a quelque temps qu'il est nécessaire ans reçoivent des soins médicaux pour vous sauver la vie.
 
Toutefois, a ajouté le fils du clerc chiite, les autorités n'ont pris aucune mesure au cours du mois dernier et ont en fait l'intention de tuer son père. "Il manque pratiquement toutes les options pour sauver sa vie", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, Mohamad a déclaré que sa mère n'était pas en bonne santé non plus, mais que cette situation s'est récemment détériorée, a-t-elle dénoncé. Aucune mesure n'a encore été prise pour qu'elle reçoive les traitements essentiels.
 
Le 2 juillet, des milliers de Nigérians ont de nouveau protesté pour réclamer la libération d'Al-Zakzaky et ont déclaré le président nigérian Muhammadu Buhari responsable de la détention illégale et de l'empoisonnement du dirigeant religieux musulman.

Pendant ce temps, le gouvernement nigérian reste silencieux face aux manifestations massives et aux demandes de libération du dirigeant musulman et de son épouse, et a même, ces derniers mois, appliqué des politiques violentes à l'encontre des musulmans, qui représentent 69% de la population de ce pays africain.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020
conference-abu-talib