Félicitations du Secrétaire général de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.) à l'occasion de la libération de Cheikh Zakzaky

Félicitations du Secrétaire général de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.) à l'occasion de la libération de Cheikh Zakzaky

Dans un message, l'ayatollah Reza Ramazani, le secrétaire général de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.) a félicité la libération de Cheikh Ibrahim Zakzaky, le fondateur du Mouvement islamique nigérian.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans son message adressé à Hojat al-Islam wal-Muslimeen Cheikh Ibrahim Zakzaky, fondateur du Mouvement islamique du Nigeria, l'ayatollah Reza Ramazani, secrétaire général de l'Assemblée mondiale AhlulBayt (a.s.), l'a félicité pour sa libération.

Le message faisant référence aux tentatives de Cheikh Zakzaky et des chiites opprimés du Nigéria, le Secrétaire général de l'Assemblée a apprécié tous les militants, les organisations juridiques et l'équipe d'avocats qui ont œuvré pour la libération du fondateur du Mouvement islamique du Nigéria, ensemble avec le peuple nigérian fidèle.

Une autre partie de ce message souligne le soutien des ecclésiastiques et des adeptes de différentes confessions et religions à Cheikh Zakzaky comme un bon exemple de l'interaction entre les religions et de la proximité entre les confessions pour la liberté, la justice et la spiritualité.

Le message du Secrétaire général de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.) à Sheikh Zakzaky se lit comme suit :

Au nom d'Allah, le Miséricordieux, le Miséricordieux

Votre Excellence, Hojat al-Islam wal-Muslimeen Haj Sheikh Ibrahim Zakzaky

Assalamu Alaykum

La nouvelle de votre libération et de celle de votre honorable épouse a ajouté à notre joie à l'occasion de l'Aïd-e Ghadir.

Vous avez été illégalement détenu les jours de chagrin et de tristesse de l'AhlulBayt (as) [le mois de Safar], et maintenant vous êtes rechargé les jours de joie de la famille du Prophète, et c'est une heureuse coïncidence pour nous.

Comme vous avez été « le symbole de la paix, du respect de la loi et de la loi elle-même », le « messager de la coexistence pacifique des adeptes des religions » et le « défenseur des droits de l'homme et des libertés », durant ces six années de votre détention, l'Assemblée mondiale AhlulBayt (as) a fait de nombreux efforts juridiques, politiques, de propagation, médiatiques et des droits de l'homme afin de vous défendre, ainsi que les chiites nigérians opprimés.

Maintenant, au nom des membres de l'Assemblée du monde entier, j'estime nécessaire d'exprimer ma gratitude aux militants des droits de l'homme et aux organisations qui vous ont défendu, à l'équipe d'avocats, aux juges qui ont voté pour votre innocence dans les deux tribunaux, et surtout, les fidèles qui ont risqué leur vie et leur sécurité pendant toutes ces années et ont appelé à votre libération en assistant régulièrement à des rassemblements pacifiques.

J'ai aussi besoin d'apprécier les clercs et les adeptes d'autres religions qui vous ont défendu avec les chiites. Cette expérience est un bon exemple de l'interaction entre les religions et de la proximité entre les confessions pour la liberté, la justice et la spiritualité.

Je remercie Dieu Tout-Puissant et félicitant cet heureux événement, je prie Dieu pour votre santé et celle de votre épouse, la mère de six martyrs, et je demande également au Ciel de vous récompenser d'autres réalisations.

« Ce qui est avec toi doit disparaître : ce qui est avec Allah durera. Et Nous accorderons certainement, à ceux qui persévèrent patiemment, leur récompense selon le meilleur de leurs actions. (Coran al-Karim, Sourate al An-Nahl, Verset : 96)

Reza Ramazani

Le Secrétaire général de l'Assemblée mondiale d'AhlulBayt (a.s.)

Zul-Hijjah 18, 1442

29 juillet 2021

Il convient de noter que le verdict sur la libération de Cheikh Zakzaky et de son épouse avait déjà été rendu par un tribunal, mais le gouvernement et l'armée nigérians ont refusé de s'y conformer.
Bien qu'il ait été déclaré non coupable et aurait dû être libéré plus tôt, le gouvernement nigérian n'a pas exécuté ledit verdict sous diverses excuses et n'a même pas autorisé son accès aux soins médicaux.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE