Des colons israéliens prennent d'assaut la mosquée Aqsa avant le défilé du drapeau israélien d'extrême droite

Des colons israéliens prennent d'assaut la mosquée Aqsa avant le défilé du drapeau israélien d'extrême droite

Des dizaines de colons israéliens, escortés par les forces militaires, ont pris d'assaut l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa dans la vieille ville occupée d'al-Qods.

Agence de presse AhlulBayt (ABNA):Les colons israéliens sont entrés dans l'enceinte par la porte marocaine dimanche matin, selon le site d'information en langue arabe Arab48.

Entre-temps, les troupes israéliennes étaient stationnées dans le principal bâtiment de prière de la mosquée Al-Aqsa, qui se trouve du côté sud du complexe, assiégeant les fidèles palestiniens à l'intérieur du site effrayé.

Les colons ont ensuite exécuté des rituels talmudiques sur le site, qui est vénéré par les juifs, les chrétiens et les musulmans.

Cette évolution survient alors que des milliers de colons israéliens juifs extrémistes doivent organiser une marche d'extrême droite dans les zones musulmanes de la ville sainte au milieu des avertissements palestiniens que cela pourrait déclencher de graves affrontements.

Plus tôt, les forces militaires israéliennes avaient attaqué le quartier majoritairement palestinien de Jabel Mukaber dans le sud-est d'al-Qods, selon les médias palestiniens.

Le raid a incité un groupe de jeunes Palestiniens à lancer des cocktails Molotov allumés sur les troupes israéliennes, qui, en retour, ont tiré des grenades assourdissantes et des balles réelles pour disperser la foule.

La chaîne de télévision palestinienne al-Quds TV a également déclaré qu'un engin explosif improvisé avait frappé un poste de contrôle dans le village d'al-Jalma, situé au nord de la ville occupée de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie.

Selon l'agence de presse Shehab, des colons juifs extrémistes ont de nouveau attaqué les maisons de Palestiniens locaux dans le quartier d'al-Huwara, au nord d'al-Qods.

La Société palestinienne du Croissant-Rouge a déclaré que 30 Palestiniens avaient été blessés lors d'affrontements avec des colons israéliens dans le quartier de Huwara ainsi que dans la ville de Kafr Qaddum, située à 13 kilomètres (8 miles) à l'ouest de Naplouse.

Des sources locales, s'exprimant sous couvert d'anonymat, ont déclaré que des affrontements ont également éclaté entre de jeunes hommes palestiniens et les forces israéliennes à l'entrée de la zone de Jamain au sud de Naplouse.

Les forces israéliennes ont déjà arrêté près de 100 Palestiniens avant la marche du drapeau israélien d'extrême droite prévue.

Une vingtaine de Palestiniens ont été arrêtés à al-Qods entre mercredi et jeudi, et 80 autres à l'intérieur des territoires occupés par Israël.

« Les arrestations ont principalement visé des Palestiniens qui ont été arrêtés lors de précédentes vagues de protestations à al-Quds, et des Palestiniens qui ont été interdits d'entrer dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa, ce que nous considérons comme une préparation aux réactions au drapeau des colons mars dimanche », a déclaré le porte-parole du comité des familles des détenus d'al-Qods, Amjad Abu Assab.

« Les autorités israéliennes arrêtent généralement les Palestiniens qu'elles considèrent comme actifs lors des [contre] manifestations attendues », a ajouté Abu Assab.

La soi-disant marche du drapeau, qui attire des centaines de colons juifs et d'extrémistes d'extrême droite, célèbre la prise d'Al-Qods Est par le régime israélien pendant la guerre de 1967.

Pendant ce temps, les responsables israéliens devraient autoriser le législateur extrémiste Itamar Ben-Gvir à visiter la mosquée Al-Aqsa dimanche au milieu des tensions croissantes autour de la Marche du drapeau controversée.

Plus tôt cette semaine, Ben-Gvir avait informé la Knesset de son plan.

Samedi soir, un groupe de jeunes colons israéliens a organisé une répétition de la marche, marchant ensemble dans la rue Hagai dans le quartier musulman de la vieille ville d'al-Quds, agitant des drapeaux israéliens et scandant des slogans, sous l'escorte de la police.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE