Cyber-défaite cuisante d'Israël

Cyber-défaite cuisante d'Israël

Un groupe de hackers a publié des photos du ministre de la Guerre d’Israël annonçant qu'il était sous leur contrôle.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Dans un rapport publié il y a quelques heures, l’édition en ligne du journal Yediot Aharonot (Ynet News) a rapporté qu'un groupe de Hackers publiait des informations et des images du ministre israélien de la Guerre, Benny Gantz, sur les réseaux sociaux. Ils prétendent qu'ils l’avaient complètement sous leur contrôle.

Selon le journal publié à Tel-Aviv, le groupe de hackers publie depuis plusieurs jours des données sur des centaines de milliers d'Israéliens, qui auraient été volées sur des serveurs d’« Israel Post compagny » et un certain nombre d'entreprises privées.

Certains experts israéliens ont déclaré que le type de la récente cyber-attaque était similaire à l’attaque cybernétique contre « Shiribit Insurance Company » et de plusieurs autres compagnies israéliennes en 2020 ; par conséquent, il est possible que des pirates iraniens aient également été impliqués dans l’opération.

Un groupe de hackers a publié des photos du ministre de la Guerre d’Israël annonçant qu'il était sous leur contrôle.

L'une des caractéristiques de ce groupe de hackers est leur approche hostile envers les personnalités israéliennes ; ils avertissent par exemple Gantz qu'ils continueront à l'affronter pour lever le voile sur tous ses crimes cachés, ils s’adressent en ces termes : « Nous vous suivons, ne pensez pas que c'est tout, mais ce n'est que le début. »

Lire aussi : Cyberattaque contre des hôpitaux en Israël

Dans un autre message, ils ont déclaré : « Nous sommes au courant de toutes vos décisions et nous vous frapperons dans un endroit auquel vous ne pensez même pas. Nous avons l’accès à tous les rapports, les plans, les cartes, les informations et les installations des unités et des forces [de Tsahal] et nous divulguerons toutes ces informations afin que le monde entier soit au courant de vos crimes », martèlent les hackers. 

Les pirates ont déjà publié plusieurs fichiers Excel contenant des centaines de milliers d'informations personnelles allant du prénom et du nom à l'e-mail, l'adresse personnelle et le numéro de téléphone portable des personnes sur les réseaux sociaux.

Les hackers ont également affirmé avoir obtenu et diffusé des informations similaires auprès d'autres sociétés israéliennes, notamment Gidel, Electron Chilleg, Dosik Technologies (LTD) et même la société de systèmes militaires Epsilor.

Ces informations sont publiées alors que l’entreprise Israel Post Compagny souligne qu'il n'a remarqué aucune pénétration inhabituelle dans ses serveurs.

Yediot Aharonot a souligné que le ministère israélien de la Guerre a évité de faire de commentaire sur le sujet.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Imam Khamenei's message to pilgrims of Hajj 2021 in 37 languages
114