Célèbre réalisateur hollywoodien : Israël cible systématiquement les fidèles musulmans et les journalistes à la mosquée Al-Aqsa

Célèbre réalisateur hollywoodien : Israël cible systématiquement les fidèles musulmans et les journalistes à la mosquée Al-Aqsa

Un célèbre acteur et réalisateur américain dit qu'Israël cible systématiquement les fidèles musulmans et les journalistes dans l'enceinte de la mosquée Aqsa dans la ville occupée d'al-Qods, au milieu des attaques israéliennes intensifiées contre les Palestiniens sur le lieu saint.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Mark Ruffalo a fait ces remarques dans un message sur son compte Twitter à la suite d'une nouvelle série d'agressions israéliennes contre les Palestiniens dans toute la Cisjordanie occupée, y compris al-Qods, au cours de laquelle un certain nombre de Palestiniens ont été arrêtés et blessés.

"À partir de vendredi, près de 500 Palestiniens ont été arrêtés par les autorités d'occupation israéliennes à partir de la mosquée Al-Aqsa et, comme vous l'avez dit, 170 ont été blessés, dont plusieurs étaient dans un état critique et plusieurs journalistes… ciblés à dessein par le Des soldats israéliens », a déclaré Ruffalo, citant Mohamed al-Kurd, qui a récemment fait ce commentaire lors d'une interview avec Democracy Now, a rapporté le Centre d'information palestinien.

Ce n'est pas la première fois que Ruffalo critique l'oppression israélienne des Palestiniens.

L'année dernière, il a signé une lettre avec 100 autres célébrités, accusant Israël "d'occupation par l'apartheid et de colonialisme", ainsi que de "violations flagrantes des droits de l'homme" et d'être un "régime d'apartheid de discrimination raciale institutionnalisée".

Le réalisateur hollywoodien a également exhorté l'administration américaine à sanctionner Israël lors de sa guerre brutale contre la bande de Gaza assiégée en 2021.

Toujours en 2020, il a accusé Israël d'apartheid et de se livrer à une "guerre asymétrique" contre les Palestiniens.

L'enceinte de la mosquée Al-Aqsa a été au centre de semaines de violence israélienne accrue contre les fidèles palestiniens depuis le début du mois sacré du Ramadan.

En conséquence, au moins 19 Palestiniens, dont trois garçons et trois femmes, ont été tués aux mains des forces du régime israélien et des centaines ont été blessés.

Des milliers de personnes à travers le monde sont descendues dans la rue pour déplorer la violence israélienne contre les Palestiniens à la mosquée Al-Aqsa et ailleurs dans les territoires occupés.

Les rassemblements pro-palestiniens ne se sont pas limités aux pays à majorité musulmane. Les habitants des États occidentaux, dont les États-Unis et le Royaume-Uni, se sont également réunis pour réaffirmer leur soutien aux Palestiniens.

Vendredi, les forces militaires israéliennes ont de nouveau attaqué des fidèles palestiniens dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa. La Société palestinienne du Croissant-Rouge a affirmé que des balles en métal recouvertes de caoutchouc avaient blessé 31 personnes, dont un ambulancier tandis que des dizaines d'autres souffraient d'inhalation de gaz lacrymogène.

Il a également rapporté que trois journalistes ont été blessés dans l'assaut sauvage israélien, dont un qui a été touché par une balle en caoutchouc dans la gorge.

Au moins 11 jeunes hommes ont été transférés à l'hôpital pour y être soignés, dont deux dans un état grave.

Les médias palestiniens ont déclaré qu'au moins 43 Palestiniens avaient été blessés lors du raid.

Le développement est survenu un jour après que pas moins de 30 Palestiniens ont été blessés après que les forces israéliennes aient poursuivi leurs attaques violentes contre des fidèles dans l'enceinte de la mosquée Al-Aqsa à al-Qods occupée.

Lors de leur plus grave agression contre les Palestiniens pendant le Ramadan, les forces israéliennes ont blessé plus de 150 fidèles dans l'enceinte samedi dernier.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE