Biden admet la "douleur financière" aux États-Unis et en accuse Poutine

Biden admet la

Le président américain reconnaît la "douleur financière" que subissent les Américains et pointe donc du doigt son homologue russe, Vladimir Poutine.

Agence de presse AhlulBayt (ABNA):"Il ne fait aucun doute que Vladimir Poutine porte la responsabilité principale de la douleur financière intense que le peuple américain et ses familles endurent", a écrit le président dans une lettre au PDG d'Exxon Mobil, Darren Woods, et rendue publique mercredi.

L'administration Biden a tenté de réduire le coût élevé du carburant et de lutter contre la vague d'inflation. En effet, l'Occident est confronté au défi d'obtenir plus de brut disponible sur les marchés pour compenser la perte d'approvisionnement en provenance de Russie.

En effet, les sanctions occidentales imposées à la Russie pour son opération militaire en Ukraine ont interdit une grande partie des importations de brut russe.

À cet égard, Biden a dénoncé ce qu'il a appelé la "guerre d'agression" de Vladimir Poutine et "l'effort mondial pour la contrer" comme les causes de la "perturbation de l'approvisionnement mondial en pétrole" et de la hausse de son prix.

Il a poursuivi que l'augmentation des prix "augmente les coûts pour les consommateurs" et il a également accusé son homologue russe de cela.

Poutine, pour sa part, a exclu d'avoir quoi que ce soit à voir avec l'inflation aux États-Unis, soulignant que l'Occident s'inflige des sanctions coûteuses imposées à la Russie.

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE