Belgique: prise d'otage anti-Iran!

Belgique: prise d'otage anti-Iran!

Le ministère iranien des Affaires étrangères a durci le ton contre la décision de la justice belge d’avoir condamné un diplomate iranien à 20 ans de prison.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatibzadeh, a déclaré, jeudi 4 février, que la République islamique d’Iran dénonçait fer la décision de la justice belge d’avoir condamné Assadollah Assadi, diplomate iranien, à 20 ans de prison. 

« Tout comme nous l’avions déjà annoncé, toutes les étapes de l’arrestation, du procès et du jugement de M. Assadi ont été accomplies de manière illégale en contradiction avec les principes du droit international, notamment la Convention de Vienne de 1961 qui porte sur la conduite à tenir concernant les relations diplomatiques », a souligné Saïd Khatibzadeh.

« Malheureusement, la Belgique et certains pays européens se sont laissés influencer par la campagne d’intoxication du groupuscule terroriste des Monafeghin, opérant en Europe pour prendre cette décision illégale et injustifiable », a-t-il indiqué. 

Le porte-parole de la diplomatie iranienne a déclaré que ces pays devraient assumer la totale responsabilité de la violation flagrante des droits du diplomate iranien dont et surtout les conditions inhumaines de sa détention en Allemagne et en Belgique.

« La République islamique d’Iran se réserve le droit de recourir à tous les moyens juridiques et diplomatiques pour faire valoir les droits de M. Assadollah Assadi ainsi que pour contraindre les États qui ont négligé leurs engagements internationaux, à assumer toute leur responsabilité dans cette affaire », a-t-il souligné. 

En juin 2018, simultanément à la visite du président iranien en Europe, la Belgique et l’Autriche ont annoncé avoir arrêté cinq personnes dont un diplomate iranien pour « avoir tenté de perpétrer un attentat à la bombe » sur un rassemblement du groupuscule terroriste des Monafeghin qui se déroulait à Paris. 

Un couple belge d’origine iranienne a été arrêté à Paris et Bruxelles a annoncé qu’« un diplomate iranien était en lien avec ce couple ». 

Dans la foulée, le parquet allemand a annoncé que « le diplomate iranien a fourni au couple belge un engin explosif contenant 500 grammes d'explosif TATP ». 

Lesdites interpellations qui ont été menées en vertu des informations fournies par le Mossad, ont eu lieu le même jour où Hassan Rohani partait pour la Suisse et l’Autriche. 

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

114
پیام رهبر انقلاب به مسلمانان جهان به مناسبت حج 1441 / 2020