Bakou: l'Iran met en garde

Bakou: l'Iran met en garde

Le président iranien Hassan Rohani qui a rencontré ce mercredi à Téhéran le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères, Ceyhun Bayramov, a évoqué la position claire et transparente sur le conflit du Haut-Karabakh et a insisté sur l’importance pour l’Iran de l’intégrité territoriale de la République d’Azerbaïdjan.

Agence de Nouvelles d'Ahlul Bait (ABNA) : Lors de cette rencontre, le président iranien a fait état de la possibilité pour Téhéran de jouer un rôle d’intermédiaire efficace pour consolider le cessez-le-feu entre ses deux voisins azerbaïdjanais et arménien.

Le président Hassan Rohani a rappelé ensuite l’opportunité pour les pays de la région de coopérer davantage dans tous les domaines après le départ du président américain Donald Trump faisant ainsi allusion au rôle destructeur de Washington au niveau régional.

« Nous sommes prêts à participer à la reconstruction des régions libérées de la République d’Azerbaïdjan », a souligné le président iranien qui a évoqué ensuite les accords précédemment conclus entre Téhéran et Bakou, notamment le projet ferroviaire Rasht-Astara, la construction du barrage hydroélectrique de Khoda-Afarin sur le fleuve frontalier d’Araxe, mais aussi dans d’autres domaines industriels, pharmaceutiques et scientifiques, sociaux et culturels.

De son côté, le chef de la diplomatie azerbaïdjanaise a remercié la position de principe de Téhéran quant au respect total de l’intégrité territoriale de son pays. Ceyhun Bayramov a ajouté qu’après la libération des zones occupées du territoire azerbaïdjanais, dont les 132 kilomètres de la frontière azerbaïdjanaise avec la République islamique d’Iran, le terrain est devenu favorable au développement accru des relations économiques et commerciales entre les deux pays voisins.

Ce mercredi, le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères a rencontré aussi le secrétaire du Conseil suprême de la sécurité nationale iranienne, Ali Chamkhani.

Au cours de cette rencontre, Ali Chamkhani a déclaré que les États-Unis, le régime israélien et les organisations terroristes takfiristes comme Daech étaient les principaux éléments de l’insécurité dans toute la région en soulignant que les pays de la région devraient renforcer leurs liens et leurs coopérations, dans le cadre des principes de bon voisinage et de respect mutuel, pour soutenir leurs intérêts communs et empêcher les complots de leurs ennemis communs.

Au cours de cet entretien, Ceyhun Bayramov a vivement condamné l’assassinat par les terroristes du savant nucléaire iranien, Mohsen Fakhrizadeh.

À l’occasion de la visite de Ceyhun Bayramov à Téhéran, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Saïd Khatibzadeh a publié un tweet dans lequel il a salué le cessez-le-feu entre la République d’Azerbaïdjan et l’Arménie et le progrès du projet de la libération des territoires occupés azerbaïdjanais, en soulignant que Bakou et Erevan devraient résoudre les problèmes par le dialogue et les voies diplomatiques.

342/


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE