Bagdad facilite le voyage des habitants de Mashhad vers les sanctuaires irakiens

Bagdad facilite le voyage des habitants de Mashhad vers les sanctuaires irakiens

Le voyage des habitants de Mashhad vers les sanctuaires sacrés d'Irak est désormais facilité, a déclaré le ministre irakien de l'Intérieur, Othman al-Ghanmi, après un pèlerinage au sanctuaire sacré de l'imam Reza et une rencontre avec le gardien Hoj. Ahmad Marvi à Mashhad, au nord-est de l'Iran.

Agence de presse AhlulBayt (ABNA):Recevoir Hoj. La proposition de Marvi pour la facilitation spéciale des affaires de pèlerinage du peuple de Mashhad en Irak, al-Ghanmi a déclaré : « Je considère que rendre des services aux pèlerins de l'Imam Hussein (as) en particulier les gens de Mashhad comme un grand honneur pour moi-même. Dans un protocole d'accord avec le gouvernement iranien, nous avons convenu de deux mille arrivées sans visa d'Iraniens en Irak chaque jour. En l'honneur des chers habitants de Mashhad, je considère cinq cents entrées supplémentaires, en plus du nombre susmentionné, uniquement pour les habitants de Mashhad ».

Exprimant sa joie d'avoir assisté au sanctuaire de l'Imam Reza lors des célébrations du huitième anniversaire de la naissance de l'Imam, le ministre irakien a déclaré : "Accroître les interactions entre deux pays voisins, l'Iran et l'Irak, et faciliter les voyages et les pèlerinages de deux nations sont parmi les principaux objectifs de son voyage".

Pour sa part, Hoj. Marvi a déclaré : « Les sanctuaires sacrés en Irak et en Iran sont les principales causes d'unité et de solidarité entre les deux nations. Grâce aux sanctuaires sacrés d'Ahl al-Bayt (as), une profonde amitié et un esprit de fraternité se sont établis entre les peuples des deux pays.

Marvi a poursuivi en disant : « En créant différents complots et conspirations entre Iraniens et Irakiens, les ennemis ont toujours essayé de semer la discorde entre les deux nations ».

Le gardien du sanctuaire de l'Imam Reza a également fait référence aux services culturels de son organisation respective pour les pèlerins irakiens, en disant : « Indépendamment de la nationalité, de la langue et du statut social, tous ceux qui entrent dans le sanctuaire de l'Imam Reza sont des pèlerins et des invités du Huitième Imam (AS). Par conséquent, il ou elle reçoit le meilleur respect et l'attention possible et les pèlerins irakiens ne font pas exception. Nous avons dédié la cour de Ghadir et le portique de Dar al-Rahmah aux pèlerins arabophones ».

Fin/229


Faite Entrer votre commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

NECESSITE-D_UNE-CONNAISSANCE-MUTUELLE